Archives pour la catégorie c’est ça la France

Le pays à palabre

Depuis 2012, la France est de nouveau en plein  moyen Age.

A cette époque la scolastique était la seule méthode d’enseignement pratiquée.

Elle refusait la réalité et se limitait  au  raisonnement théorique en utilisant la logique formelle et le syllogisme

BOUBOULE premier a fait comme beaucoup de nos dirigeants socialistes,  ses classes,  chez les bons pères spécialistes avec les communistes, de la rhétorique et de la dialectique.

Aujourd’hui les mots importent plus que les réalités..

– L’Etat affirme qu’il diminue ses dépenses et son train de vie, mais à l’analyse il s’agit d’une diminution de l’augmentation prévue et donc d’une moindre augmentation.

– La courbe du chômage va s’inverser nous affirme SAPIN, mais cela est faux et il ne s’agit que d’un ralentissement (provisoire ?) du nombre de chômeurs, dû  aux contrats aidés payés par les contribuables.

– L’insécurité augmente dans notre pays, mais notre Ministre de l’intérieur nous déclare que dans une petite commune du Larzac, (300 habitants) aucun fait troublant la sécurité publique n’a eu lieu en 2013.

Ouff !!!!  On respire.

Nos socialistes ayant constaté que contrairement au communisme qui promettait le bonheur sur cette terre et qui a disparu (sauf en France pays qui conserve quelques spécimens) après son échec total, les religions qui font des promesses invérifiables sont en pleine expansion.

En conséquence, BOUBOULE premier,  élève des jésuites,  a ajouté à ses discours,  des promesses dont la réalisation est prévue à très très très long terme.

Le « ICI et MAINTENANT », slogan ancien,  d’un autre élève socialiste des bons pères est devenu « BIENTOT MAIS  DANS 20 ANS. »

Ainsi

En 2032 les lois TAUBIRA auront permis de vider nos prisons (les délinquants condamnés à moins de 20 ans ne feront plus leur peine) et nous pourrons respecter les règles européennes dans le domaine de l’incarcération.

En 2030 la chasse aux petits bleus totalement désarmés pourra être autorisée deux fois par semaine à des dates fixées par les départements

En 2018, les couples hétéros paieront un impôt supplémentaire dit impôt de normalité.

En 2040 tous les français étant sans emploi, la courbe du chômage s’inversera.

En 2080 ou 2090 la fiscalité baissera enfin

Etc…

Nous aimons ce paradis socialiste

Les « mathématiques socialistes »

On connaissait le calcul intégral, le calcul matriciel, l’algèbre de Boole , les imaginaires ou plus récemment encore les mathématiques fractales.

 Dans le cadre de la promotion des innovations, les « mathématiques socialistes » viennent d’enrichir ce domaine !

Dans un premier temps, le Premier Sinistre déclare que le gouvernement réduit le train de vie de l’état avec 14 milliards d’économies.  En fait il ne réduit pas le train de vie de la fonction publique, mais limite l’impact de son accroissement …

Premier et unique principe : Une augmentation moins forte devient une diminution !

Plus récemment, les chiffres publiés par l’Insee montrent le nombre de chômeurs en augmentation de 0,5% entre octobre et novembre.

Bercy y voit « un plateau », le Président « l’inversion de la courbe du chômage » et enfin Sapin qui doit avoir des nœuds à la place des yeux, malgré qu’il y ait eu 17800 inscrits de plus à pole emploi y voit « une diminution » !

Malgré que le nombre de chômeurs continue d’augmenter, l’application du premier principe des mathématiques socialiste fait que comme il y a diminution de l’augmentation, nous sommes bien en face de la diminution promise !

En mathématique de père de famille, celle que la plupart d’entre nous ont appris, s’il y a plus d’un seul nouveau chômeur inscrit, la courbe croissante actuelle du nombre de chômeurs présente toujours une pente dans le sens de l’accroissement.

Pour qu’il y ait un plateau, il faut et il suffit que le nombre de chômeurs reste constant d’un mois sur l’autre.

Et pour qu’il y ait inversion de la courbe, il faut que le nombre de chômeurs total diminue ne serais ce que d’un chômeur d’un mois sur l’autre. 

Le Sinistre du travail , chiffre en main devant la presse incrédule se persuade du contraire …Pourtant, Il le dit lui-même, en novembre il y a 17800 chômeurs de plus. C’est malheureusement un fait, et il n’y a pas d’inversion de la courbe du chômage… Méthode Coué ?

A Emerainville les écolos nous ont largement prouvé qu’ils étaient fâchés avec les chiffres. Ils ont même écrit comme point positif semble t’il que « dans la gestion d’une commune il n’y avait pas que des chiffres ».

Malheureusement pour eux et surtout risqué pour nous, dans la gestion d’une commune il y a des chiffres !

Quand il s’agit de tromper les citoyens, la gauche que ce soit les écolos ou le PS nous le démontrent chaque jour, ils ne reculent devant rien ! 

Ecotaxe, Equitaxe, Aquataxe … A quand l’Immitaxe ?

Un rapport demandé par Matignon sur l’intégration des immigrés vient d’être publié et est disponible sur les sites des principaux journaux ainsi que sur le site officiel de Matignon…

Il fait le constat que les politiques d’intégration ont été un échec ! J’imagine qu’il a bien fallu une commission d’une centaine d’experts payés grassement pour obtenir un rapport très coûteux pour qu’on s’en rende compte !

Il souligne que la raison principale de cet échec est le manque de moyens notamment associatif dans les quartiers considérés comme difficile.

Il recommande aussi l’abandon des contraintes culturelles comme l’interdiction du port du voile à l’école et  bien sur de revenir sur l’interdiction du voile intégral …

Non content du contenu attendrissant pour les malheureux immigrés insatisfaits de leur traitement, le Premier sinistre Zéro a déclaré hier 12 décembre 2013 que la France devrait assumer son aspect « arabo oriental » !

Le rapport reconnaît que la majorité des sans-papiers sont inexpulsables et pour ne pas passer pour des idiots  préconise en parallèle au titre de séjour actuel la création d’un « titre de tolérance »… On connaissait déjà les maisons …

L’acquisition de la nationalité Française deviendra automatique pour les jeunes ayant suivi une scolarité jusqu’à 16 ans ( peu importe les acquis ) ainsi qu’à leurs ascendants vivant depuis « longtemps » chez nous.

Alors, comme si la dégradation régulière du niveau de l’éducation des élèves, la baisse du niveau et de l’attractivité des grandes écoles Française, l’utilisation majoritaire des aides publiques vers des populations qui refusent de s’intégrer ne suffisait pas, le rapport préconise le développement des associations de quartier.

Pour respecter les traditions, il va même jusqu’à demander le retour dans les programmes scolaires d’un temps réservé aux prières et bien sur l’introduction dans le cursus des langues « premières », c’est-à-dire celles parlées en famille …L’arabe bien sur  ou une langue africaine … Et pour le Breton ou le Basque ?

Comment continuer à nourrir ces populations et financer les nouveaux « grands frères » si ce n’est en asphyxiant encore un peu plus les classes moyennes qui elles , quelles que soient leurs origines, travaillent et payent la majorité des impôts ?

Alors,  à quand l’Immitaxe ?

Notre avenir proche …

Avez-vous remarqué que toute augmentation d’impôts qui nous est imposée correspond soit à une augmentation des dépenses, soit au comblement d’un déficit quelconque (ils sont nombreux et multiples)

Nous avons même entendu un membre de notre ersatz de gouvernement nous expliquer que l’impôt nouveau permettra de supprimer un impôt ancien pour le même montant.

Ah bon !!!! Mais alors pourquoi changer ? Il se moquait sans doute   !!!!!!!!

Tout le monde sait, que l’impôt tue l’impôt et qu’un surcroit d’impôts met à mal le pacte social qui unit les français et peut amener le peuple à se rebeller.

Un poète n’écrivait-il pas au XVIème siècle,  à HENRI IV en parlant du peuple et de la fiscalité de l’époque :      

« Ce que plus qu’il ne doit sur son dos il supporte

« Et ne  permettez plus qu’on le mange en la sorte

« Car sire, il le faut tondre et non pas écorcher »

Qu’en pense Bouboule premier ?

Le budget 2014 de l’Etat laisse sans voix.

Il n’y a pas de baisse des dépenses mais une moindre progression des dépenses « inflatées »..

En fait il s’agit d’une baisse de l’augmentation (ce qui donne une augmentation quand même), ou encore une augmentation à la baisse.

Sont-ils filous ces socialos.

De plus, les 9 milliards  prévus  de baisse de l’augmentation seront sans doute plus proches de 1,5 milliards d’après les analystes.

Résultat :

Une dette publique de 95,1 % du PIB

Des prélèvements obligatoires sur le dos du peuple baudet de 46,10 % du PIB

Une nouvelle charrette d’augmentations d’impôts

-Abaissement du plafond du quotient familial (1,3 millions de personnes seront pénalisées)

-Hausse de la TVA et des droits de mutations

-Augmentation des cotisations sociales

-Fiscalisation de la majoration de pensions pour les retraités ayant élevé trois enfants

Les impôts des particuliers augmenteront encore de 12 milliards (c’est la pause fiscale de bouboule)

Amis énarques de gauche comme de droite, quand comprendrez-vous qu’il convient de réduire les dépenses, pour très vite réduire les impôts et pour pouvoir ensuite relancer l’économie qui aura retrouvé ses consommateurs.

Les Français sont des gens exceptionnels, ils sont capables du meilleur, mais à une condition qu’ils se sentent gouvernés, qu’ils sachent les raisons des efforts qu’on leur demande et  la durée de ces efforts.

Mais Messieurs les gouvernants, connaissez-vous le peuple  ? Pour ne pas avoir eu cette connaissance, Louis XVI et ses nobles, (les élèves de l’ENA d’autrefois)  ont  perdu leur  tête.

 

 

NOTRE CHERE REGION

Deux  Rapport de la chambre régionale des comptes épinglent  la politique de nos gauchos,  l’un  sur le record d’absentéisme parmi les agents techniques des lycées d’ile de France, l’autre sur les critères d’attribution de subventions aux crèches.

A-Pour l’absentéisme :

-la moyenne des absences dépassent 45 jours par an soit près du quart du temps effectif de travail des agents. (Perte économique 43 Millions d € par an et la suppression de la journée de carence n’encouragera pas l’amélioration de la présence au travail)

-Les agents des lycées travaillent 39h par an de moins que l’obligation légale  (cout 6,6 millions d €) et leur nombre a été multiplié par huit depuis 2004

B-  la petite enfance :

  La CRC dénonce les sérieuses difficultés d’application des critères de décision pour obtenir une subvention.

La région a mis en place une réglementation d’une sophistication croissante qui ne comprend pas moins de 20 critères dont certains sont inopérants ou invérifiables et dont d’autres n’ont jamais été mis en œuvre.

C’est le règne des copains, coquins

Mais ce n’est pas tout.

Dans un troisième rapport sur les transports en ile de France, la cour des comptes confirme en tout point l’état  catastrophique des transports et pointe la responsabilité de la région dans cette situation. (Sous-investissement, travaux excessivement chers, système de bonus- malus totalement inadapté)

Plus ciblé, un état accablant du transport ferroviaire est ensuite établi par la cour, (sous-investissement, disfonctionnement, réseaux saturés et inadaptés aux besoins de la population)

Pour la gestion proprement dite : nous attendons avec impatience un prochain rapport de la CRC, mais une analyse attentive des comptes administratifs fait apparaitre un certain nombre d’anomalies.

-Les effectifs de la région sont passés de 751 fonctionnaires en 1998 à 2 096 en 2012

-Le cabinet de HUCHON compte plus  30 collaborateurs alors que la loi ne lui en autorise que 26

-La masse salariale des collaborateurs des vice-présidents et des présidents de commission atteint 1 million d’euros et a été multipliée par 2 en 5 ans

-Le nombre des voitures de fonction est excessif

-L’aide internationale pose aussi problème compte tenu de son importance et de son utilité réelle. (4,4 millions en 2004, 8 millions en 2012 dont 220 000€ pour le musée Violeta Parra, (??? qui est ce ?),  300 000 € pour une piste cyclable à Santiago du chili, 200 000 € donnés à une association pour ouvrir un bureau dans la deuxième ville d’Iran

La Région ile de France n’a-t-elle pas d’autres  problèmes à résoudre chez elle ?

Sommes-nous assez heureux et riches pour donner de l’argent au Chili ?

-Les subventions  aux organismes régionaux dont le nombre a doublé en huit ans et qui  est supérieur à 30 aujourd’hui se sont élevées à 130 Millions en 2012 contre 62 Millions en 2004-. (500 personnes y ont été embauchées depuis 2004. Le salaire moyen mensuel,  dans ces organismes est de 3 600 € et il conviendra sans doute d’examiner les frais de réception, de déplacement ….)

De plus ces entités font souvent double emploi

Ainsi pour soutenir les entreprises franciliennes (pas encore les chiliennes mais cela viendra), notre région possède : 

-L’ARD agence régionale de développement  et ses 12 millions de budget,

-le Centre francilien de l’innovation

-L’atelier, pour l’économie sociale et solidaire

-le lieu de design

-La fonderie

Mais tout cela ne suffit pas et « Paris région entreprise » vient d’être créé pour coordonner le tout (cout supplémentaire 1million €)

Nous avons ainsi la certitude que la région socialiste est gérée comme notre communauté d’agglomération socialiste qui elle aussi  possède un nombre d’associations considérables dont beaucoup font doublon pour aider les entreprises françaises.

Comment peut-on expliquer cette débauche d’aides en tout genre, venant de socialistes qui par définition haïssent les patrons et qui ne connaissent rien à l’économie libérale, (qu’ils rejettent de plus) ?

Ces organismes dont les résultats ne sont pas connus ne serviraient ils pas à placer des amis politiques, à embaucher des salariés en contrats aidés pour faire plaisir à BOUBOULE 1er ?

Qu’en pense  notre Conseiller régional du 94 ?

 

 

 

 

 

 

La gestion de notre département socialiste-vert-communiste

 

Nous n’aborderons pas ici, la gestion financière, la gestion  sociale, la gestion de la santé publique, et de la sécurité publique de notre communauté d’agglomération  aux mains de la gauche depuis plus de 30 ans.

C’est une calamité comme chacun le sait ;

Nous n’aborderons pas non plus la gestion de la région, sur laquelle Jérôme pourra sans doute nous en dire un peu plus.

C’est également une calamité

 Mais nous voulons examiner dans cet article, uniquement la gestion  de notre département dont le président est Vincent EBLE ancien secrétaire général d’Emerainville (lorsque la ville était en état de faillite) ancien élu de LOGNES et du SAN.

Comme toutes les collectivités gérées par la gauche, notre département pratique une gestion de gribouille

-fuites en avant des dépenses publiques, financements d’onéreux gadgets, frais engagés mais non nécessaires ….

-augmentation des impôts locaux

Le département  ne cesse par ailleurs de se déjuger.

Autrefois la gauche reprochait à l’Etat de droite et avec juste raison,  le décalage existant entre les dépenses sociales mises à la charge du département et la compensation à l’€ près par l’Etat des dépenses sociales qu’il réglait au moment du transfert de la charge.

Ces dépenses ont considérablement augmenté depuis, alors que la participation de l’Etat est toujours identique en respect avec le texte même.

Mais qui peut aujourd’hui changer le texte sinon la gauche majoritaire à l’assemblée nationale et  au sénat ? 

Qui peut amener l’Etat à compenser les dépenses départementales de solidarité à hauteur de ce qu’elles sont devenues ?

Sinon encore une fois la gauche !!!!

Pour quelle raison ne le fait-elle pas ?

Cela permettrait à Monsieur EBLE, de ne pas organiser comme il le fait la pénurie des aides départementales et de ne pas les soumettre à la seule appréciation du président du conseil général selon par ailleurs des critères très flous.

 Nous ne sommes pas loin de l’absolutisme de gauche.

Le gouvernement de gauche n‘aide pas les départements mais il leur permet d’augmenter les taxes locales.

Contribuable à vos portefeuilles.

De la poudre aux yeux

Après les cafés politiques, les assises sur tel ou tel sujet, les forums,  sur tel ou tel autre,  le club 77, le conseil des jeunes, destinés à faire croire que les citoyens sont consultés avant toute décision de leur département, une vaste consultation de la population de seine et marne (population évidemment bien-pensante c’est-à-dire les militants socialistes, les dirigeants de certaines associations, les fonctionnaires territoriaux ,les  parents d’élèves…) a été invitée

Il s’agit de faire participer toute cette population (20 000 à 25 000 personnes)  à l’élaboration des orientations budgétaires 2014

Le « IC » est que les budgets des services départementaux sont bouclés à la mi-novembre et qu’à cette date les arbitrages sont déjà rendus par l’exécutif.

Alors Monsieur EBLE :   élucubrations dues à une fatigue passagère ? intox ? Démagogie ? Ou carrément foutage de gueule ?

L’opération coutera,  pas loin de 15 000 € rien qu’en affranchissement.

Doit-on  vous rappeler que les contribuables ont déjà été considérablement ponctionnés par les augmentations répétées de la fiscalité départementale

Qu’en pense notre conseillère générale communiste , le maire de Champs ?

 

 

QUELQUES VERITES SUR LES SOCIALISTES

Au plan national :

– Comme certains partis politiques, la peur de perdre ses électeurs et donc ses économies est la loi suprême de la sociale démocratie.

– Le PS depuis longtemps ne comprend plus parmi ses adhérents  de catégories populaires, sa composition sociologique, (militants et élus),  est constituée de bourgeois, d’intellectuels et de fonctionnaires.

– Les résultats des politiques mises en place par le PS lorsqu’il a été au pouvoir ont été catastrophiques pour ceux que le PS est censé défendre (ouvriers en général).

– Le PS n’est pas et n’a jamais été le parti de la transformation sociale, il se dit le parti de la modernité, modernité qu’il est bien incapable de définir quant à sa réalité et ses finalités  mais  dont il se sert pour justifier ses errements

– Le PS maintient  ses positions politiques en persuadant les électeurs qu’il mènera une politique (notamment économique) différente de celle de la droite, mais dès l’occupation du pouvoir, ses positions sont oubliées et remplacées par leurs contraires.

Il suffit d’examiner les décisions gouvernementales actuelles pour s’apercevoir que dans des domaines importants, HOLLANDE a fait du SARKOSISME

Pour le PS, l’idéologie est donc une ressource comme une autre pour atteindre ses objectifs électoraux.

Au plan communal :

– A Emerainville la section PS a totalement disparue entraînant l’absence de candidat du cru.

– Nous aurons donc comme tête de liste un parachuté  qui, a fin octobre n’est toujours pas inscrit sur les listes électorales et ne possède aucune attache dans notre ville.

– Pour gérer une commune, surtout en pleine crise économique, il est nécessaire d’avoir des personnalités expérimentées. Notre parachuté ne possède aucune expérience,  son seul titre de référence étant un mandat de conseiller régional du 94. (élection de liste  éminemment politique mais où la personnalité de chacun compte beaucoup moins que pour une élections municipale).

Par contre il a été directeur adjoint du théâtre Studio de la ville d’Alfortville, il est vice président de la commission culture, président de la commission pour la permanence artistique et culturelle du conseil régional.

Il faut bien se distribuer des postes pour pouvoir survivre,             mais toutes ces hautes fonctions ne vont pas l’aider pour gérer une commune

– Le qualificatif de socialiste a perdu de son prestige et ne garantit plus comme autrefois un minimum de voix. Les électeurs se sont aperçus au bout de 2 ans de gestion de HOLLANDE, que socialiste ne rimait pas nécessairement avec honnêteté, compétence, franchise, humanisme.

Le chant des sirènes est terminé.

Les électeurs veulent des élus qui savent gérer, qui luttent pour augmenter la sécurité des biens et des personnes.

Les Tout cela a été fait sur Emerainville alors pourquoi aller chercher ailleurs ce que nous avons sous la main ?

POUR REDRESSER LE PAYS

Novembre 2013

 

La France a perdu 120 000 emplois marchands durant la dernière année, alors que l’Allemagne en créait 240 000.

La balance commerciale ne se redresse pas, nos entreprises sont exsangues et une hausse de fiscalité sans précédent sur la période 2011-2014 a frappé l’ensemble du pays.

1 – Pour redresser le pays, il faut une politique fiscale, compréhensible, connue de tous et surtout stable sur plusieurs années.

Il faut aussi un système fiscal qui ne soit pas confiscatoire afin de ne pas décourager les acteurs économiques.

Qui peut voir dans les décisions de notre gouvernement actuel une telle politique ?

2 – Pour redresser le pays il faut remettre à l’honneur le travail et cesser « d’emmerder » les travailleurs

Après avoir imposé les 35 h hebdomadaires à des salariés qui ne le demandaient pas, la gauche qui a décidemment un problème avec le travail, l’interdit le dimanche

Quid de la liberté individuelle ?

Aurons-nous  un jour le droit de décrocher notre téléphone le jour du seigneur ? 

Comment peut-on rechercher la création d’emplois et en même temps interdire le travail ? 

8, 2 millions de salariés travaillent déjà le dimanche et la plupart sont satisfaits.

Quelles sont les justifications à cette interdiction ?

Bouleversement des équilibres familiaux ? Mais cette raison est donnée par ceux qui ont dénaturé la famille par l’instauration du mariage pour tous.

Des raisons d’idéologie ?  Mais ce sont  nos syndicats (qui s’agitent à la moindre fermeture d’entreprise et qu’ils ont souvent contribué à couler) qui  demandent la fermeture des grandes enseignes de distribution.

Des raisons religieuses ? Inconcevable de la part de la gauche française.

3 – Pour redresser le pays, il faut une politique sociale claire limpide et égalitaire.

– Il faut combattre la fraude. 

– Il faut que les français aient les mêmes droits sur leur sol que les immigrés.

– Il faut une grande réforme des retraites, la suppression des multiples régimes et des régimes spéciaux et l’égalité entre le secteur public et le secteur privé.

– Il faut baisser la dépense publique et pour cela ne pas embaucher de fonctionnaires, ne pas supprimer le jour de carence pour les absences….

– Il faut aussi diminuer la dépense sociale qui atteint 33 % du PIB contre 22 % pour l’OCDE, restructurer nos hôpitaux, réduire le mille-feuille des collectivités locales.

Qui peut voir actuellement dans les actions de notre gouvernement une telle politique ?

4 – Pour redresser la nation,  il faut réduire les dépenses plutôt que d’augmenter les recettes sous forme d’impôt.

Or de 2012 à 2013,  les prélèvements obligatoires ont augmenté de 33 Milliards d’€ et ce sont les classes moyennes et modestes qui ont été les plus touchées (fiscalisation des Heures supplémentaires, augmentation de l’Impôt sur le revenu, rabotage du quotient familial, ….)

Et en 2014, cela va continuer : augmentation de la TVA, augmentation des droits de mutation, gel des pensions retraites…..

Le tout sans tenir compte  des retenues sociales supplémentaires qui, sans être des impôts, diminuent cependant le net de la fiche de paie (hausse des cotisations pour financer la « non » réforme des retraites, hausses de frais  sur les complémentaires santé, gel des pensions retraites, hausses des cotisations sociales …..) et contribuent à la diminution du pouvoir d’achat.

5 – Pour redresser la nation, il faut  diminuer le nombre et les avantages du personnel politique, supprimer plusieurs strasses du mille feuille administratif,

Notre pays de 65 Millions d’habitants possède plus de personnel politique que les USA de plus de 300 Millions d’habitants

Qui peut voir dans l’action de notre gouvernement actuel une telle volonté de réforme, lui qui joue le clientélisme à mort en favorisant le plus possible ses troupes de fonctionnaires ?

 

HOLLANDE devait nous apporter le paradis socialiste. Il nous a amené l’enfer socialiste.

Physiquement, de la même taille que SARKO, il lui a emprunté ses chaussons malheureusement pour nous,  trop grands pour lui.

Ou emmène-t-il le pays ?

Il niait la crise : il la reconnait maintenant.

SARKO nous a collé 20 Milliards d’impôts en plus en 5 ans.  HOLLANDE en 1 an et demi 33 MILLIARDS et en  2014 nous pouvons espérer en prendre encore pour 20 Milliards

Il voulait dompter l’Allemagne : il a signé le pacte SARKO-MERKEL

Il pensait que les socio-démocrates gagneraient les élections outre Rhin : ils ont été laminés.

Il voulait se faire valoir en déclarant la guerre à la Syrie  avec le grand frère américain : Obama a traité directement avec les russes et Hollande n’a pas même eu un strapontin lors des négociations

Sur le plan de la répression, SARKO avait GUEANT : Hollande nous donne VALLS qui le pauvre a comme ministre de la justice TAUBIRA (d’où l’augmentation considérable de la délinquance)

Vous ajoutez à tout cela un ministre socialiste des finances qui planque ses sous en Suisse, un « presque président de la république » socialiste amateur et organisateur de parties fines, et nous pouvons affirmer que nous sommes servis pour l’hiver.

Amis socialistes vous avez assez fait, maintenant, il faut partir.

 

 

 

Les nouvelles du mois d’Octobre

1 – la revalorisation des retraites est reportée de 6 mois. Rien en avril 2014 mais peut être quelque chose en octobre de la même année si rien ne change d’ici là. Les retraites sont devenues pour notre gouvernement une variable d’ajustement.

Le Résultat est mesquin : 800 Millions € : une broutille pour le budget de l’Etat, une broutille qui servira sans doute à embaucher de nouveaux fonctionnaires ou à augmenter l’assistanat dont les français ne veulent plus

Les députés socialistes qui PAR ERREUR avaient voté contre ce report de revalorisation s’étaient trompés de bouton  lors du vote.

Et on confie les destins de notre pays à ce genre d’élus…. ! Nous espérons que notre Président issu de leur rang ne fera jamais la même erreur avec le bouton qui déclenche notre force atomique.

2 – Cahusac revient :

Il semble qu’il souhaite se présenter de nouveau aux élections municipales de mars prochain.

Ces socialistes se permettent vraiment tout, sans honte et sans remords. Quant à la presse, bouche cousue sur l’affaire. Imaginons une seconde que le bandit soit de droite ? Qu’aurions-nous entendu ?

Mais là, Harlem et ses copains de SOS et du MRAP, ne connaissent pas la truanderie, notre Président n’était pas au courant, il était ailleurs, il était jeune à l’époque …  Bref CAHUSAC n’existe pas.

Pourtant notre ancien ministre du budget, aujourd’hui, délinquant fiscal qui a fait beaucoup pour la réputation d’honnêteté des socialistes français (au fait, ou en est son procès ?),  déjeunait récemment avec une autre star socialiste, qui lui aussi a fait énormément pour la réputation de notre pays à l’étranger (mais dans un tout autre domaine,  celui du sexe) : DSK.

Ils vont sans doute monter une affaire financière en province,  encourant alors le courroux  de notre Président normal qui nous le rappelons, hait de toute son âme la finance

3 – plainte du MRAP contre VALLS pour haine raciale, mais rien de SOS racisme.

Tout le monde sait que SOS racisme est une pouponnière socialiste, mais le MRAP de quel parti de gauche est-il ? une réserve de futurs élus ?

4 – la loi de finances 2014 est actuellement en discussion. Nos députés ont déjà voté un certain nombre d’articles qui seront soumis au sénat et notamment la taxe de 75 % sur les hauts revenus promise par le GRAND MENTEUR.

Cette taxe (en réalité de 50 % et non de 75 %) devrait, contrairement aux promesses, être payée par l’entreprise et non par le bénéficiaire de la rémunération ce qui est parfaitement injuste.

Les joueurs de foot doivent sans doute voter à gauche.

A l’ULEM, nous analyserons la loi de finances 2014 dès son vote définitif.

Contribuable à votre carnet de chèques

ENNEMIS POUR TOUJOURS

 

Octobre 2013

 

Tandis que notre président nous rabattait les oreilles avec les « moi, je, président », « moi président je » et « je, moi président », les Verts affirmaient qu’ils voulaient faire de la politique autrement.

Affirmation HULUESQUE, car nous ne savons pas le deuxième terme de la comparaison. Autrement que qui ? Autrement que quoi ?

Notre « Mimolette » national confronté à la réalité a fait bien évidemment le contraire de ce qu’il a promis, et il est  aujourd’hui totalement discrédité, non pas en raison de ses promesses non tenues, mais par ses mensonges répétés, ses phrases alambiquées et ses créations sémantiques.

« Neuf français sur dix ne seront pas concernés  par les hausses fiscales »  Tu parles Charles !

« La pause fiscale» on rigole.

« L’effort fiscal, nous le demandons en 2013. Il n’y aura pas d’effort fiscal supplémentaire ensuite » Il suffit de connaitre le projet de loi de finances 2014 pour pleurer.

« la contribution de chacun sera rendue plus équitable par une grande réforme permettant la fusion à terme de l’impôt sur le revenu et de la CSG (invention socialiste) dans le cadre d’un prélèvement simplifié sur le revenu ». On attend.

Les électeurs sont trahis une fois de plus.

Quant aux Verts, ils ne  font pas de la « politique autrement » mais au contraire, ils ont adopté la manière de faire des politiques les plus véreux. Attachés à leurs petits avantages, à leurs petits pouvoirs ils acceptent pour les conserver les pires camouflets, les pires insultes de la part du PS qui les méprise par ailleurs.

C’est à vomir et à part le moustachu de Bègles, aucun de ces politicards de bas étages ne mérite notre indulgence.

Comme toujours les personnalités locales s’inspirent et copient les personnalités nationales, nous verrons dans peu de temps, Comm’1 idée faire liste commune avec le PS à Emerainville.

Pourtant, nous savons que la haine qu’entretenait HULEUX et DAURIAC semble inférieure en intensité que celle qu’entretient HULEUX et le p’tit Jérôme (futur candidat sur Emerainville dès qu’il aura trouvé à se loger sur notre ville)

Les « ors de la commune » intéressent Monsieur HULEUX au plus haut point  et il est pressé d’en profiter, comme il l’a déjà fait dans cette affaire sordide de formation professionnelle.