La période des vacances est propice à la rêverie

La période des vacances est propice à la rêverie et à la lecture.

J’adore pour ma part relire les anciens tracts des oppositions municipales et de les comparer avec les réalités d’aujourd’hui.

Les socialistes ayant disparu, leurs parutions sont inexistantes depuis 2014 et à part les interventions de M. Impellizzieri au conseil municipal la lecture est rapidement terminée.

Deux idées fortes ressortent des interventions du chef de file des socialistes :

  • Sa pensée profonde n’est pas transmise fidèlement dans les comptes rendus du conseil municipal.
  • Tous les services municipaux se doivent d’être gratuits (argument aisé à développer pour une opposition non responsable des finances).

Les verts qui ne représentent personne ou si peu dans la commune sont beaucoup plus virulents même s’ils sont plus incompétents.

Ils distribuent surtout sur le Bourg,  un nombre limité de tracts dont certains ne sont pas même datés.

En février de 2016, ils accusaient la Municipalité d’être très à droite (pas adroite) et affirmaient que la politique menée s’inscrivait directement dans le paradigme traditionnel de la droite avec ses trois piliers historiques :

  • la baisse des impôts

La baisse des impôts est  dénoncée car elle  ne bénéficie pas aux modestes mais leur nuit selon M. HULEUX. Cette affirmation explique les raisons pour lesquelles les verts ainsi que leurs amis de gauche ont toujours votés contre la diminution des impôts locaux.

D’après nos écolos la baisse des impôts locaux serait compensée largement par l’augmentation de la TVA de la CSG etc.

Il semble qu’ils n’aient pas compris en bons gestionnaires financiers qu’ils sont que la Municipalité n’est pas compétente pour fixer les taux de TVA et de CSG.

  • le démantèlement des services publics

Ce démantèlement n’est pas précisé pour Émerainville sans doute par manque d’éléments

  • la sécurité

Les verts qui ont été toujours très évasifs sur les mesures qu’ils prendront en cas de victoire électorale pour assurer la sécurité des Émerainvillois, se découvrent en  vomissant sur la police municipale et en crachant  sur le système de vidéo protection.

Ils glorifient les actes de délinquance dus naturellement à cette société inégalitaire et à la Mairie qui lutte contrairement à ce qui se fit dans les années 80 contre les petites frappes et les pourvoyeurs de drogues.

« Machinville », comme ils surnomment notre petite citée, est entre les mains d’un despote, la ville la plus surveillée de la planète.

Il est toujours difficile d’avoir raison avant tout le monde et je signale à nos verts que toutes les villes de gauche, avec du retard certes, et en contradiction totale avec leurs discours, ont mis et mettent encore en place tous ces instruments de sécurité.

En juin 2016, dans une parution pas très sérieuse, il était reproché à la Mairie d’avoir pris toutes les précautions légales pour éviter lors de la fête des voisins les risques d’attentats dans le cadre légal du plan Vigipirate.

Ce tract d’un ridicule consommé, inquiète plus qu’il ne fait rire et peut nous permettre de penser qu’en cas de victoire des verts, la ville sera livrée à des irresponsables.

Toujours en juin 2016 un tract tenta de justifier l’injustifiable, et donner raison à un élu qui ne respecte pas sur le terrain les règlements qu’il a voté favorablement au conseil municipal.

Je passe, par pitié et dégouts sur le tract ignoble concernant ma mise en examen et je confirme que sur trois plaintes en harcèlement moral, deux se sont terminés par des  non lieux et le tribunal correctionnel m’a lavé de tout soupçon pour la troisième.

Dans un tract non daté, consacré à la gloire de la culture, nos verts  affirmaient que de l’argent il y en avait, que la culture ne pouvait pas être rentable et qu’elle ne pouvait pas être réservée à une élite parisienne. Je ne peux que renvoyer l’auteur du tract, aux articles des élus d’Émerainville sur la Ferme du Buisson et à la politique culturelle de PVM que nos opposants semblent ignorer. Quant au secteur associatif Émerainvillois mis en cause une fois de plus par une opposition qui ne le fréquente pas et  ne le connaît pas, il se porte à merveille.

Toujours dans un tract non daté, « Machinville » fut accusée d’avoir à sa tête un dictateur. Si les mots ont encore un sens, comment peut-on traiter un maire élu 4 fois, le plus démocratiquement possible et sans que les battus n’aient contesté les résultats ?

Réaction lente, manque de courage politique, inconséquences, irresponsabilités, que dire de ces personnages qui ne font rien pour contester la légalité des élections et insultent par la suite les élus ? Comment ne pas éprouver pour de tels politicards qui sont prêts à tout, même au pire, pour obtenir une place de maire d’une petite commune, qu’ils ne sauront pas gérer de toute façon, un certain étonnement voire dédain ?

Il est vrai que ce dernier torchon, abordait des sujets théoriques et philosophiques,  spécialités de M.HULEUX, sujets  qui peuvent  donner lieu à des débats infinis du style byzantin.

Les verts veulent :

  • redonner un sens premier de commune à Emerainville ??? Certainement en rendant tout gratis. Mais même le pire des crétins sait depuis 81 et l’arrivée de la gauche au pouvoir  que cela est impossible.
  • Retrouver la notion de partage et de convivialité avec le Clos. Pourquoi avec le Clos seulement ? Les autres habitants seraient-ils des sous électeurs, des sous contribuables, des sous Français ?
  • que les élus soient pendant 6 ans à l’écoute des habitants. L’opposition donne un fort mauvais exemple de cette demande, et elle devrait balayer devant sa porte, avant de faire des propositions qu’elle ne respecte pas elle-même depuis bientôt 23 ans, date de sa mise en minorité. 23 ans sans rien faire de concret c’est très long et cela doit vous faire oublier les réalités.
  • une démocratie directe et le pouvoir de la rue, à défauts de ne pas savoir ou de ne pas être capable de gagner les élections.

Alain Kelyor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *