NOTRE CHERE REGION

Deux  Rapport de la chambre régionale des comptes épinglent  la politique de nos gauchos,  l’un  sur le record d’absentéisme parmi les agents techniques des lycées d’ile de France, l’autre sur les critères d’attribution de subventions aux crèches.

A-Pour l’absentéisme :

-la moyenne des absences dépassent 45 jours par an soit près du quart du temps effectif de travail des agents. (Perte économique 43 Millions d € par an et la suppression de la journée de carence n’encouragera pas l’amélioration de la présence au travail)

-Les agents des lycées travaillent 39h par an de moins que l’obligation légale  (cout 6,6 millions d €) et leur nombre a été multiplié par huit depuis 2004

B-  la petite enfance :

  La CRC dénonce les sérieuses difficultés d’application des critères de décision pour obtenir une subvention.

La région a mis en place une réglementation d’une sophistication croissante qui ne comprend pas moins de 20 critères dont certains sont inopérants ou invérifiables et dont d’autres n’ont jamais été mis en œuvre.

C’est le règne des copains, coquins

Mais ce n’est pas tout.

Dans un troisième rapport sur les transports en ile de France, la cour des comptes confirme en tout point l’état  catastrophique des transports et pointe la responsabilité de la région dans cette situation. (Sous-investissement, travaux excessivement chers, système de bonus- malus totalement inadapté)

Plus ciblé, un état accablant du transport ferroviaire est ensuite établi par la cour, (sous-investissement, disfonctionnement, réseaux saturés et inadaptés aux besoins de la population)

Pour la gestion proprement dite : nous attendons avec impatience un prochain rapport de la CRC, mais une analyse attentive des comptes administratifs fait apparaitre un certain nombre d’anomalies.

-Les effectifs de la région sont passés de 751 fonctionnaires en 1998 à 2 096 en 2012

-Le cabinet de HUCHON compte plus  30 collaborateurs alors que la loi ne lui en autorise que 26

-La masse salariale des collaborateurs des vice-présidents et des présidents de commission atteint 1 million d’euros et a été multipliée par 2 en 5 ans

-Le nombre des voitures de fonction est excessif

-L’aide internationale pose aussi problème compte tenu de son importance et de son utilité réelle. (4,4 millions en 2004, 8 millions en 2012 dont 220 000€ pour le musée Violeta Parra, (??? qui est ce ?),  300 000 € pour une piste cyclable à Santiago du chili, 200 000 € donnés à une association pour ouvrir un bureau dans la deuxième ville d’Iran

La Région ile de France n’a-t-elle pas d’autres  problèmes à résoudre chez elle ?

Sommes-nous assez heureux et riches pour donner de l’argent au Chili ?

-Les subventions  aux organismes régionaux dont le nombre a doublé en huit ans et qui  est supérieur à 30 aujourd’hui se sont élevées à 130 Millions en 2012 contre 62 Millions en 2004-. (500 personnes y ont été embauchées depuis 2004. Le salaire moyen mensuel,  dans ces organismes est de 3 600 € et il conviendra sans doute d’examiner les frais de réception, de déplacement ….)

De plus ces entités font souvent double emploi

Ainsi pour soutenir les entreprises franciliennes (pas encore les chiliennes mais cela viendra), notre région possède : 

-L’ARD agence régionale de développement  et ses 12 millions de budget,

-le Centre francilien de l’innovation

-L’atelier, pour l’économie sociale et solidaire

-le lieu de design

-La fonderie

Mais tout cela ne suffit pas et « Paris région entreprise » vient d’être créé pour coordonner le tout (cout supplémentaire 1million €)

Nous avons ainsi la certitude que la région socialiste est gérée comme notre communauté d’agglomération socialiste qui elle aussi  possède un nombre d’associations considérables dont beaucoup font doublon pour aider les entreprises françaises.

Comment peut-on expliquer cette débauche d’aides en tout genre, venant de socialistes qui par définition haïssent les patrons et qui ne connaissent rien à l’économie libérale, (qu’ils rejettent de plus) ?

Ces organismes dont les résultats ne sont pas connus ne serviraient ils pas à placer des amis politiques, à embaucher des salariés en contrats aidés pour faire plaisir à BOUBOULE 1er ?

Qu’en pense  notre Conseiller régional du 94 ?

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *