La campagne municipale et les tracts

Emerainville au cœur a émis à ce jour trois catégories de tracts.

  1. Le programme 2020-2026 et les tracts précisant et résumant ce programme.

Ces documents ne comportent aucune attaque contre les deux listes qui devraient s’opposer à nous.

2 – Des parutions diverses,  « que proposent-ils ? », « Ils nous rejoignent », « Proposition de programme pour l’intercommunalité »…

Pas d’attaque personnelle.

3 -Des documents intitulés « questions/réponses » pour répondre aux critiques qui nous sont faites par écrit ou oralement lors des visites des équipes adverses chez les électeurs.

Ces documents sont précis et portent uniquement sur la gestion municipale. Encore une fois aucune réflexion sur la vie personnelle ou sur le physique de nos opposants.

EELV (M. HULEUX) et LR (M. QUINION) ne se sont pas trop fatigués à ce jour pour expliquer leur politique future, ainsi que leur programme.

M. HULEUX a édité des tracts, comprenant un nombre important de « yaka », de « il nya ka », de « nous quand on sera au pouvoir ça ira mieux »,  tout en restant dans un flou total sur son programme pour  notre ville, programme  qui semble-t-il n’existe pas encore.

M. HULEUX ne possède que le programme de son parti politique ce qui transparait dans les tracts.

L’équipe LR a fait paraître deux photos du leader qui semble être devenu le messie ce  qui nous a fait sourire mais ce qui pose quand même une question sur l’importance de l’ego de la tête de liste et la soumission de ses colistiers.

Par contre en début de campagne un tract d’une rare violence a été distribué par CAP’EM. Ce papier immonde comportait des attaques personnelles et des affirmations diffamatoires (une plainte est en cours d’instruction).

Nous nous posons des questions sur l’inconscience des 5 signataires de ce libelle qui n’ont pas vu l’obscénité et l’incongruité de leur écrit.

Le plaisant de l’affaire c’est que ce sont les « capémistes »  qui pensent que nos tracts les traînent dans la  boue.

Ego surdimensionné, irresponsabilité totale, complexe de persécution, trahison, cela fait beaucoup pour des candidats aux élections municipales, élections dans lesquelles les électeurs connaissent souvent  personnellement les postulants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *