Une agression infâme

Après les mensonges, les insultes, les tracts remplis  de haine et de fiel, voilà maintenant les attaques physiques.

Un membre de la liste d’Émerainville au Cœur a reçu samedi 14 mars, veille du scrutin, des crachats de la part d’un membre de CAP’EM (18ème sur la liste). L’intention était de faire peur, en cette période de pandémie, sachant que le virus se transmet essentiellement par la bouche.

Ce monsieur (Stéphane DENARD, pour ne pas le nommer) est allé ensuite tranquillement rejoindre M. QUINION et une partie de son groupe qui attendaient à une dizaine de mètres de l’attaque.

Folie d’un seul membre ? Attaque préméditée par le groupe ? Personne ne le saura réellement mais il est certain que les 3, 4 élus CAP’EM ne pouvaient pas ne pas voir la scène et que l’auteur des crachats après avoir rejoint ses amis, n’a pas été vilipendé.

Nous avons à faire à des personnes indignes d’occuper un poste de responsabilité municipale.

Nous sommes encore descendus d’un niveau dans le déroulement de la campagne.

Pensez-y pour le second tour.    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *