Résumé d’une campagne indigne

  • Liste verte, socialiste, communiste, etc. : Totalement inexistante, mais réalise quand même 23,68 % portée par la vague écologiste.
  • Liste LR qui n’ose pas dire son nom et qui comprend des socialistes renégats, des éléments d’extrême droite… Elle obtient 32,30 %, par des mensonges, des dénigrements, des attaques physiques personnelles et professionnelles.

Les programmes :

  • pour les verts, un programme national inadapté et inadaptable à la ville.
  • Pour LR, copie conforme du programme d’Émerainville au Cœur, programme pompé sans vergogne.

Les compétences

  • Les verts : Totalement  inconnues.
  • LR : Les premiers de la liste ont travaillé avec nous, n’ont pas brillé particulièrement dans leurs domaines respectifs, mais assistés  par le maire et des chefs de service de valeur, ont réussi à avoir un bilan positif. Par contre, ils ne savent pas qu’un n° 5 – un n°6 – un n° 7,  ne fait pas nécessairement un bon n° 1.

La morale : Trahir son camp, renier tous ses anciens compagnons de travail, cracher sur les résultats obtenus, les qualités fondamentales de nos judas ne sont  pas la reconnaissance, la fidélité, l’honnêteté intellectuelle.

« Se fier à un perfide c’est lui donner moyen de nuire » Montaigne. Attention donc.

La communication : Avec un pseudo-programme basé sur des statistiques bidon et en  niant la réalité  du bilan des 6 dernières années, la seule attitude possible est le harcèlement accompagné de dénonciations rappelant les  heures sombres de notre histoire.

Les dénonciations : Les délateurs n’ayant aucune base juridique sérieuse, place leur dénonciation sur le plan de la morale, ce qui est naturellement le comble. Personne n’échappe à ces apprentis « corbeaux », ni les élus, ni le personnel municipal.

Le travail accompli : Depuis sa constitution, le groupe Cap’em soumit aux ambitions d’un seul homme, n’a accompli aucune action pour la commune. Sa disparition totale, lors de la pandémie, mais aussi lors de la reprise scolaire a été particulièrement remarquée par l’ensemble des émerainvillois. Pour faire semblant d’exister, M. Quinion et les siens, sont passés pour nettoyer les rues du Hameau et du Bourg (ces rues sont propres) confondant ainsi le rôle d’élus et le travail du personnel communal ou intercommunal.

Les motivations : Les verts veulent faire acte de présence et peut-être participer aux grands projets écologiques qui sont financièrement déjà engagés.  Le groupe CQ est constitué autour d’un homme dont la principale motivation est l’ambition politique. Ce groupe ne forme pas une équipe. Il est composé de plusieurs politiciens adhérents à des partis différents, de personnes arrivées par hasard ou convaincues par les mensonges qui leur ont été assénés et enfin quelques revanchards mécontents des décisions prises par la mairie à leur encontre, et même pour l’un deux des conséquences possibles et  judiciaires de ses actes passés.

Aspect juridique :

  • A ce jour une plainte a été déposée pour tract diffamatoire.
  • Une plainte a été déposée pour attaque physique sur la personne.
  • une plainte sera peut-être déposée pour faux (imitation de signature) concernant le maire de Pontault-Combault.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *