Pour plaisanter

Il paraît que je n’habite pas Émerainville mais chacun peut constater que j’y suis tous les jours, que je remplis ma tâche normalement même en période de pandémie.
Tout le reste n’est que foutaise et attaques de personnes venant de deux oppositions lesquelles  ont disparu totalement pendant deux mois.
Ces critiques continuelles prêtent à sourire, lorsque l’on sait par exemple que M. Courtois, nouveau venu sur Émerainville, ne paie pas ses impôts sur la commune, et que M. Bernard Le Meur, parti dans sa maison de campagne depuis 15 jours, va revenir pour les élections puis repartir immédiatement.
Sans vouloir paraphraser CAP’END je pourrais demander qui paie les frais de transport ? 
De plus, un troisième de liste qui disparaît pendant la pandémie, puis qui disparaît quinze jours avant les élections, ne me paraît pas très motivé pour sa ville, comme il ne me semble pas très motivé dans ses fonctions de président de section natation de l’ASE.
Pour pouvoir nous critiquer et nous donner des leçons, encore faut-il être irréprochable. Personnellement, j’aurais eu dans ma liste le délinquant primaire qui a attaqué un candidat de la liste EMERAINVILLE AU COEUR  et un futur troisième adjoint qui  semble se désintéresser complètement de ses fonctions (à part critiquer sur Facebook) j’aurais remplacé rapidement ces personnages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *