Imagination

Je ne peux pas m’imaginer que la liste LR patchwork soit tombée aussi bas.
Je ne vois pas l’intérêt qu’elle retire en continuant à nous traîner quotidiennement sur son terrain c’est-à-dire dans la fange.
élections sont terminées. CAP’EM a été battu et cette liste devrait pour le plus grand bien de la commune, peaufiner les nombreuses propositions, qu’une opposition constructive se doit de faire pendant ses 6 ans de purgatoire. Pourtant, le harcèlement se poursuit sans aucun intérêt pour les membres de cette liste mais avec la volonté évidente de travestir la vérité et d’organiser de façon permanente un procès de style Stalinien.
Je n’habite pas la commune : mais où habite M. COURTOIS ? Où paie-t-il ses impôts locaux ? Où doit on lui envoyer son courrier qui revient systématiquement en mairie pour les recommandés ?
Nous sommes trop vieux donc nous sentons mauvais, donc nous n’avons plus notre tête, donc nous allons mourir prochainement.
-Pourtant, chez CAP’EM, 9 candidats ont plus de 60 ans ce qui pour les
Nations -Unies est le début de la vieillesse. Pour certains d’entre-eux nous opterions pour la sénilité précoce.
Le personnel de mairie est recruté selon des critères d’hérédité, voire d’alliance familiale :

-Pourtant  la fille de Mme Quinion, la fille de Mme Stocker ont été chacune employées par la mairie et ont accompli normalement leurs tâches.(nous les remercions d’avoir accepté d’être embauchées par des vieux).
Je suis de nouveau élu Vice-président à l’intercommunalité en présence des principaux membres de CAP’EM venus sans doute fêter mon succès !
Le soir même un article est diffusé pour affirmer  que j’ai été mal élu (ce qui ne veut absolument rien dire). On est élu ou pas !
Un commerçant de notre liste emploie du personnel. 
Ce personnel d’après CAP’EM ou d’après ses supporters n’est pas déclaré. Les logements de la mairie sont donnés en location selon des critères « amicaux ».
Pourtant la fille de Mme RONCIN, et aujourd’hui des personnes figurant sur la liste de CAP’EM ont été et sont logés actuellement  (par des vieux au château du Bourg.

Et tout est à l’avenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *