Délation quand tu nous tiens

La dernière manifestation, la fête de la nature,  qui s’est déroulée au potager a été un succès complet.
De nombreux Emerainvillois étaient  présents et certains ont découvert des lieux de leur ville qu’ils ne connaissaient pas.
L’opposition municipale a fait comme d’habitude acte de présence, (comme elle le fit lors de la grève des parents d’élèves à Jean-Jaurès), mais  toujours sans rien faire d’autre que de se faire voir.
L’un de leur membre est surplombé par un arc-en-ciel, les autres, les subalternes portent une écharpe orange, comme le firent autrefois les membres du  Modem. Personne ne peut les « rater ».
Depuis le second tour des élections municipales, la tactique de ce groupe n’a pas changé et consiste à dénigrer tout ce qui se fait. Il  cherche la faille, l’erreur afin de les dénoncer à l’autorité de tutelle.
Le maire n’était pas présent à la fête : est-ce pénal ? Peut-on porter plainte ?
Saint-Exupéry organise une réunion : les règles de sécurité, sont-elles respectées et peut-on dénoncer les éventuels défauts au procureur de la République ?
La mairie organise des réunions de quartiers : est-ce de la propagande ?
Des travaux vont avoir lieu au cimetière : M. Courtois hante immédiatement ce lieu pour découvrir des squelettes d’êtres humains présumés par lui, assassinés, et pour  dénoncer le tout au procureur de la République.
Peu importe que le crime ait eu lieu en 80 avant JC, le maire actuel est responsable.
Tout ce qui est excessif est ridicule.
L’opposition émerainvilloise, n’a rien a proposé. Elle enrage d’avoir perdu les élections et fautes d’autres moyens, elle se complet dans la délation.
Dans les années 40 à 44,  cette équipe aurait fait un tabac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *