Des sondages plus que bidons

Le confinement  permet de ranger son bureau, sa maison, sa cave et son grenier. Mais il permet aussi de lire de nombreux textes laissés sur la table de travail par manque de temps.
A Emerainville nous pouvons ainsi,  relire les tracts des listes qui se sont présentées à nos suffrages le 15 MARS 2020.
Evidemment les verts n’ayant pas beaucoup distribué d’informations à leur gloire et à celle de leur programme, nos relectures et nos analyses ont porté principalement sur les tracts de GANELON, le chef de file du groupe CAP’EM.
A part le fait de l’omniprésence du chef, qui semble tout décider et tout gérer et qui se représente sur  les affiches avec un arc en ciel au-dessus de la tête, (on attend l’auréole), nous ne découvrons rien de nouveau dans les propositions.
Dans  un énorme mensonge justifié par des sondages bidons,  jamais réalisés,  les questions soulevées ne pouvaient apporter que  les réponses convenues et attendues.
On ment mais on ne veut pas prendre de risque.
Mon cher GANELON, avec tes sondages, tu enfonces des portes ouvertes et tu te moques de tes électeurs que tu prends pour des demeurés.

Qui peut être contre :  
-des centres villes plus vivants et plus de commerces,
-la création d’un pôle médical,
-la réhabilitation des quartiers,
-la création d’une salle polyvalente et d’une salle des fêtes,
-plus d’animations et de liens entre les habitants.
Tu oublies sciemment que tu étais maire adjoint à l’urbanisme et que toutes  ces demandes  auraient dû être satisfaites par toi.
Évidemment cela ne fut pas le cas.
Mais pour quelles raisons,  tomber dans la démagogie ?
Les habitants attendent des réponses, pas des questions, ni des interrogations, ni des accusations, ni des mensonges.
Plutôt que d’enfoncer des portes ouvertes ils voulaient de toi, au roi de l’arc en ciel, des solutions, mais pas des solutions impossibles à tenir, compte tenu du budget de la commune que tu mets à mal par des promesses d’investissements excessifs et impossibles à financer.
Tu devrais savoir oh toi le béni des Dieux, que :
-les commerçants ne viennent que s’ils peuvent gagner correctement leur vie et malheureusement ce n’est pas le cas actuellement dans le bourg mais surtout à Malnoue. Cela s’arrangera pour le hameau avec l’arrivée de nouveaux habitants, arrivée que tu as tout fait pour retarder voir rendre impossible.
Nos élus ont tenté sans t’attendre de créer un marché place St Just mais les ambulants ont cessé leur activité après 3 semaines le chiffre d’affaires étant insuffisant pour survivre.
Leurs prédécesseurs avaient  essayé aussi sur le bourg et obtenu le même résultat.
Par contre nos élus  se sont contentés d’installer un Intermarché (pas si mal non ?).
Naturellement tu sais tout cela mais affirmer le contraire est bon pour ta propagande.
-Un pôle médical ne se conçoit qu’avec des médecins et l’ULEM te conseille  de prendre bouche avec ceux d’Émerainville pour connaitre leur opinion.
Naturellement tu sais tout cela, mais  il te faut les voix de ceux que tu trompes.
-La réhabilitation des quartiers n’est pas du ressort de la mairie qui ne peut qu’accompagner le processus.

Naturellement tu sais …
-Plus d’animations et de liens entre les habitants sont une formule creuse et surtout racoleuse. Les deux anciens adjoints qui figurent sur ta liste seront plus précis que nous dans leurs explications, à moins qu’eux aussi aient perdu la mémoire.
Mentir aux habitants pour gagner une mairie est indigne et tu mens car contrairement à une opposition classique coupée du pouvoir depuis de nombreuses années, tu connais les problèmes.
Allez pour finir et te montrer que nous aussi nous sommes capables d’écrire des carabistouilles.
Nous avons réalisé un sondage unique sur les 8 000 Émerainvillois à qui nous avons posé la question suivante :

Préférez-vous être en bonne santé et riche que malade et pauvre ?
99 % ont répondu riche et en  bonne santé,  le 1 % restant n’avait pas compris la question.
Extraordinaire non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *