Lettre à Monsieur Huleux

Monsieur,

J’ai refusé de faire paraître  sur le site internet de la mairie votre dernière diatribe.

Je trouve indécent que vous ayez même osé nous la proposer pour parution,  car émaillée d’insultes, elle ressortait plus du caniveau que du débat politique.

Je vous rappelle, qu’il existe sur le site de la mairie, une rubrique Forum (que vous avez menacé de procès en justice),  entièrement libre d’expressions et je vous conseille de la faire paraître à cet endroit.

Je ne perdrais pas mon temps à analyser l’ensemble de votre missive, mais je voudrais  simplement vous donner les explications suivantes :

1er vous ne connaissiez pas votre ville en écrivant  que la population baisse

En 1995    la population était de      7125

En 2010    la population était de      7228

En 2011    la population était de      7396

En 2012    la population était de      7568

En 2013    la population était de      7423

En 2014    la population était de      7673

Je vous rappelle que dans notre programme électoral nous avons toujours mentionné notre volonté de conserver à notre ville son caractère de petite citée et de ne pas dépasser le nombre de 10 000 habitants

Les deux chantiers  de construction qui se terminent sur le bourg et sur le hameau apporteront à notre ville un bon millier d’habitants nouveaux. Vous devriez connaitre en élu responsable ces réalités.

-2-La décision, de mettre fin à la collaboration que vous m’aviez demandée sur deux sujet importants (Aménagement de la plaine Nord et le clos d’Emery) a été prise à l’unanimité des élus majoritaire (et non pas à la suite d’un procès stalinien, dont compte tenu de votre sensibilité politique  vous devez connaitre mieux que moi les déroulements).  Cette décision a été motivée par votre comportement lors du conseil municipal de Mai 2015, conseil pour lequel vous avez rameuté la totalité de vos troupes (une trentaine de personnes) et organisé une véritable révolte, et conseil dans lequel vous avez d’une manière théâtrale quitté la séance  faisant fi de l’ordre du jour qui comportait pourtant un débat sur le compte administratif débat autrement important que les 20 euros des macarons.

Une collaboration, sur deux sujets précis, n’impose pas un accord dans tous les domaines, mais elle impose au moins un respect du partenaire et nécessite  une opposition constructive.

En un mot et pour faire simple, vous ne pouvez pas travailler avec nous sur la plaine nord et nous insulter, nous cracher à la figure, sur d’autres problèmes.

Il est vrai, que le niveau intellectuel, des personnes qui vous entourent, frise le zéro absolu mais la majorité de mes élus ne supporte plus les insultes que vos amis  déversent  à mi-voix et en permanence sur eux en réunion publique.

Il y a loin de la théorie à la pratique et vous qui vous présentez comme tout homme de gauche, en humaniste, en personne bien élevée, qui respecte l’adversaire, vous avez dans votre équipe (il en est de même dans l’équipe socialiste) des personnages incultes, grossiers, infâmes

Ces personnages avec votre complicité sèment le trouble dans notre démocratie locale et j’ai été obligé au dernier conseil municipal de demander à notre police municipale d’entrer dans la salle du conseil  afin d’éviter tout débordement.

Les débordements que je craignais ont quand même eu lieu mais après le conseil, devant la mairie lorsque monsieur Bitbol et Monsieur Robinet ont failli en venir aux mains.

Je vous saurais gré à l’avenir de tenir vos troupes  afin qu’elles respectent les principes fondamentaux de notre démocratie que vous devriez  par ailleurs et représenter et défendre.

Pour finir je suis obligé de constater, que votre collaboration dans les deux domaines choisis par vous n’a absolument rien apporté à la commune,  même si dans vos  commentaires de vos pseudos actions vous  tentez de faire croire le contraire

1er le clos d’Emery, : Vous cherchez seulement  à vous accaparer les actions et les résultats obtenus par la municipalité.

2ème zone agricole : La mairie n’a pas pu inscrire dans son plan local d’urbanisme, (la région socialiste et le SAN socialiste  s’y opposant formellement à l’époque)

Ce jour la communauté d’agglomération et la région (toujours socialistes)  ont changé totalement de position et désirent maintenant la zone agricole que nous appelions de nos vœux, il y a déjà une dizaine d’années.

Vous n’êtes naturellement pas l’instigateur d’un tel revirement qui s’est produit bien avant notre essai de collaboration.

Vous avez été également d’aucune utilité face à l’EPAMARNE qui en proie à des difficultés financières énormes ne désire pas vendre le terrain concerné au prix de la terre agricole ou  le louer dans le cadre d’un bail emphytéotique

En conclusion je constate que comme en 2008, lorsque la majorité  a tenté de travailler avec votre équipe,  vous avez comme unique but  la récupération de nos idées et de nos résultats afin de vous faire connaître à l’échelon communal.

La commune ne vous intéresse absolument pas.

Vous comprendrez que dans ces conditions mes élus et moi-même refusions de rentrer dans ce marché de dupe

Alain KELYOR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *