Compte rendu du conseil municipal du 15 juin 2015

Compte rendu du conseil municipal du 15 juin 2015

Un ordre du jour très technique et peu passionnant mais les amateurs de débats furent quand même aux anges et ne regrettèrent pas de s’être déplacés quand fût abordé le sujet concernant le projet de contrat de ville.

Le rapporteur expliqua que ce contrat n’était  qu’un catalogue de bonnes intentions entre la communauté d’agglomération et l’Etat

Il n’était  actuellement qu’une coquille vide, dans laquelle aucune action précise n’était encore prévue et aucun financement connu.

Bref un document socialiste

A noter cependant que la commune d’Emerainville, a perdu sa zone d’urbanisation sensible (le clos d’Emery) et donc  sa zone  d’éducation prioritaire (école Lavoisier, école du clos et collège)

Emerainville est classée  désormais en territoire de veille active (terme sans doute créé par un disciple de HULEUX, terme qui ne veut donc rien dire).  Les actions qui seront  menées dans de telles zones risquent d’être  limitées en nombre et sont actuellement inconnues.

Bref un projet socialiste.

Comme d’habitude le petit Jérôme, expliqua doctement qu’il avait tout prévu, et qu’à la région, il savait, qu’il existait  des financements pour des actions que nul ne connaissait à part lui.

Il reprocha à tous les élus de ne pas reconnaitre sa  suprématie   intellectuelle, et de l’apostropher sans cesse sur ses absences ou sur son courrier qu’il ne va pas chercher en mairie.

JEROME est au-dessus de toutes ces contingences, obligatoires seulement pour un sans dents

Madame TALBI est comme à l’habitude restée  sans voix  et Monsieur MOREL reprocha  à la majorité de compter parmi ses membres deux ou trois absents ce soir-là.

Monsieur le MAIRE interloqué d’un tel reproche, fit remarquer à l’élu vert, que depuis vingt ans, les équipes majoritaires qu’il a eu l’honneur  de diriger n’ont jamais reporté un conseil municipal à une date ultérieure pour défaut de quorum, alors que la gauche émerainvilloise autrefois majoritaire, n’avait plus le nombre nécessaire d’élus présents pour tenir un conseil municipal. au bout de six mois de pouvoir

On se demande vraiment si ce pauvre MOREL a toute sa lucidité.

Le conseil tirait à sa fin, lorsque Monsieur HULEUX  voulut répondre aux lettres   de Monsieur le  Maire  (elles figurent sur le site internet de la mairie,  rubrique « Le Maire a écrit »)

L’élu vert malhonnête intellectuellement  cita des phrases de  lettres qu’il avait reçues en les sortant de leur contexte,.

Lorsque que monsieur HULEUX  emporté par la colère,  perdit la tête et affirma que « des gens réélus dans l’illégalité, il y en a « Monsieur le Maire   leva la séance  pour lui éviter des poursuites pénales.

Ce pauvre HULEUX,  qui au dernier conseil municipal avait réussi à entrainer avec lui une bande tonitruante, mal embouchée, totalement inculte, d’une quarantaine de personnes, se retrouvait hier soir avec comme soutient, sa femme et le pire des membres de sa liste Monsieur ROBINET Denis,

Nous avons regretté que monsieur le Maire   ne fit que citer le stand illégal monté par Monsieur HULEUX « au troc et puces » sans parler des mensonges que l’élu vert a utilisés pour pouvoir obtenir 3 ou 4 mètres de trottoirs.

Même DODO la saumure n’aurait pas osé mentir aussi effrontément.

Un stand politique  « au troc et puces » cela fait désordre  pour tout le monde sauf pour Monsieur HULEUX.

Pour cacher la véritable activité de son stand, monsieur HULEUX avait fait savoir à l’administration municipale qu’il s’agissait d’une vente de produits alimentaires.

« Plus menteurs tu meurs ».

Mais encore plus grave et plus stupide tu meurs car  la plupart des émerainvillois n’a pas apprécié l’envahissement du « troc et puces »    par la politique, n’a pas apprécié  les rodomontades de monsieur HULEUX  et sait  que désormais le macaron est une histoire réglée, qu’il est parfaitement légal,  que le conseil municipal a décidé de l’adopter et que la zone bleue est désormais en activité.

Monsieur Huleux étant le défenseur des causes perdues d’avance, nous ne nous étonnons pas ses combats d’arrière garde qui lui font perdre énormément de  temps, un temps qu’il pourrait consacrer à sa famille, à ses voisins du champ tortue, aux 20 ou 30 supporters qui dans leur ignorance lui font encore confiance.

PS à propos et dans le cadre de « que sont mes amis devenus » que deviennent politiquement les candidats qui figuraient sur les listes des oppositions actuelles ?

Pour IMPILIZZIERI, à part Mercier BRUNO, qui vient insulter les élus majoritaires quand il a un moment, plus personne ne s’occupe de la commune.

Adieu, les SAUL, les HAMROUNI, SIDIBE, GAMET, DIABIRA, MAILLARD, TRAORE, GUINOT, BATHILY, DIALLO, CASBY ….

Pour HULEUX, à part les deux communistes BOULLEY et BESSONIES, qui ont participé au dernier stand illégal, et ce pauvre  ROBINET qui vient aussi insulter les élus, plus de trace des autres, des  LE COURT,BONAZZI, DUQUESNE, HOUSSOU, HEBERT, WARET, AIDARA, MUDHOO….

Tous ces candidats prêtèrent ils leur nom ou pensèrent ils que la démocratie est un jeu et que n’importe quel joueur peut y participer ?

Sans parler de leur compétence quel  temps auraient-ils pu consacrer, à notre commune ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *