Compte rendu du conseil municipal du 17 mars 2015

Quand le dieu de la nature perd son sang froid.

Avant de vous conter la colère d’Esus, (roi de la forêt chez les gaulois), nous tenons à féliciter nos élus majoritaires pour leur disponibilité, car réaliser en urgence un conseil municipal à 11 heure un mardi, est une preuve de leur sérieux et de leur envie de travailler pour la commune.

Sur 23 élus de la majorité, 18 étaient présent alors que chez les socialistes, un seul (celui qui « travaille » à la région et au sénat) était là.

Monsieur HULEUX représentait les verts, Monsieur BITBOL se représentait lui même

L’ordre du jour  consistait essentiellement en deux  délibérations importantes:

la première devait autoriser le maire à inscrire sur le budget 2015 une somme de (10 000€) lui permettant de régler les éventuelles cautions demandées par la justice  en cas de procès. Actuellement, la commune doit  verser 2 000€ avant le 27 mars pour le procès qu’elle a entamé contre le journal le parisien qui a refusé le droit de réponse à un article considéré par les élus comme étant  diffamatoire.

Cette résolution  a été adoptée à l’unanimité (trois abstentions).

La deuxième résolution portait sur  l’accord à donner à la communauté d’agglomération pour pérenniser, au minimum pour 2016, le montant des dotations  que notre ville perçoit de l’intercommunalité.

Cette résolution a été adoptée à l’unanimité.

Enfin rien que de très banal dans ce conseil municipal à l’exception de l’urgence.  Tous les élus présents pensaient qu’en moins d’une heure l’affaire serait réglée.

C’était sans compter sans le dieu de la nature particulièrement énervé ce jour là.

Il attaqua les élus majoritaire sur leur manque de pugnacité par rapport à l’élargissement de la francilienne. Il vociféra ensuite sur les articles paraissant  sur le forum de notre ville et proposa de créer un fichier pour connaître les noms, les prénoms, les adresses, les situations de famille, les groupes sanguins, les différentes maladies génétiques des personnes qui écrivent sur le forum sous des pseudos.

Nous rappelons à cet élu, qu’une personnalité qui désire obtenir dans notre collectivité des fonctions importantes, doit au moins savoir que la constitution de fichier est rigoureusement réglementée par la loi et que la CNIL veille au respect de cette interdiction.

Nous avons encore une fois de plus la preuve que les gauchistes veulent un respect strict de la loi sauf s’ils ont intérêt à la détourner.

Pour ce qui concerne la francilienne le maire à rappeler à monsieur Huleux :

1-Que la municipalité lors de la construction et lors de l’élargissement de la francilienne avait proposé à l’Etat une autre solution  qui consistait à faire la liaison  autoroute A4- N4 un peu plus loin d’Emerainville. Les écolos se sont opposés à ce projet car il  passait dans un petit bois (nous payons aujourd’hui la protection de quelques piafs, quelques batraciens, deux ou trois serpents).

2- Que la mairie a engagé une action contre l’élargissement de la francilienne, laquelle ne respectait  pas la loi sur l’eau et que l’ADCVE  (les copains verts ou socialistes, …  de Monsieur Huleux) a abandonné la procédure par lâcheté et pour des raisons politiques.

3 Qu’actuellement  les quelques braillards qui représentent cette association tentent de faire croire qu’ils peuvent améliorer les choses, mais ne font que les envenimer. La mairie pour sa part suit le déroulement des travaux, fait les analyses de bruits  avec un appareil homologué en présence d’un policier municipal assermenté, communique ses critiques aux intéressés et attend la fin des travaux pour éventuellement agir.

Le grand nerveux regretta également la non présence du maire à une réunion organisée par l’ADCVE dans une salle municipale, réunion auquel le maire n’a pas été convié.

On sent parmi les copains d’Huleux cette reconnaissance infinie qui a toujours été leur marque de fabrique et cette esquisse politesse qui est également leur force. Ces  braillards n’ont aucune consistance Ils sont à l’image de monsieur Huleux des récupérateurs qui tentent vainement de mettre la plupart des actions municipales à leur crédit.

La question qui se pose aujourd’hui, est de connaître les raisons  de cet énervement du dieu de la nature, du lien social et de la transversalité.

Seraient-ce les élections d’ores et déjà perdues pour lui qui lui montent à la tête (nous espérons qu’il n’a pas engagé une partie de sa fortune personnelle car il risque fort de ne pas être remboursé)

Le socialiste  pour sa part, d’habitude, véhément, hargneux, revanchard dont la réflexion est  limitée au programme électoral qui lui a valu une défaite cuisante était d’un calme olympien n’étant pas lui-même candidat aux départementales et connaissant déjà les résultats.

En un mot la gauche socialiste, les verts, les communistes, les fronts de gauche  sont fait pour organiser des défilés, protester, brailler, s’opposer à n’importe quoi, mais quand ils sont au pouvoir nous pouvons le constater à l’échelon national actuellement, ils sont incapable d’actions précises et efficaces.

La droite au pouvoir  et la gauche dans la rue  et les moutons seront  bien gardés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *