Compte rendu du Conseil municipal du 17 novembre 2009

Le conseil municipal du 17 novembre 2009, comportait un ordre du jour très chargé, comprenant notamment :

– 1 – démission d’office de Madame TALBI du poste qu’elle occupe au Centre Communal d’ Actions sociales en raison de son absence à toutes les réunions depuis le 17décembre 2008. Le conseil a prononcé la démission d’office de la présidente de BVEM, à l’unanimité. Elle n’a pas été soutenue par ses amis politiques (bonjour l’ambiance)

2 – nomination d’un remplaçant : L’opposition a présenté la candidature de Monsieur GAMET pour remplacer Madame TALBI. Monsieur GAMET a été élu à l’unanimité

– 3 –  Le conseil a été informé de la démission de l’élue communiste Madame BESSONI, (bonjour l’ambiance) et noté qu’au prochain conseil Monsieur MOREL pourra (si il accepte) la remplacer compte tenu de sa position sur la Liste Unique de l’opposition

Monsieur MOREL n’a brillé lors de la dernière mandature (où il représentait  les Verts), ni par son travail ni par sa présence. Il est bien dans la droite ligne de l’opposition Emerainvilloise et sa nomination n’apportera pas grand-chose.

– 4 – le débat d’orientation budgétaire (DOB)

Comme chaque année le débat fut réduit à peu de chose, l’opposition ne s’intéressant absolument pas aux finances communales

A noter cependant une intervention de Monsieur DAURIAC (qui continue à refuser de se plier au règlement intérieur du conseil) et dont les analyses comptables sont très approximatives pour ne pas dire totalement erronées. Un éclair de génie cependant chez le leader de la liste  unique : il a constaté que les charges de fonctionnement sont maîtrisées. BRAVO

– 5 – le rapport sur la Zone urbaine sensible :

Aucune intervention sur la zone urbaine sensible, l’opposition municipale semblant (comme en matière financière) faire l’impasse sur ce problème pourtant crucial pour notre ville. Pas de débat, l’affaire fut bouclée en 5 minutes

– 6 – approbation du budget supplémentaire2009. Le BS a été approuvé à l’unanimité.

Ce même budget (avec seulement un changement de répartition du résultat 2008) comportant les mêmes dépenses, les mêmes recettes, les mêmes actions, la même volonté politique, la même vue de l’évolution de notre ville  a été refusé en juillet 2009 par l’ensemble de l’opposition lors de sa première présentation au conseil (?) De plus, le BS n’est qu’un ajustement du Budget primitif et qui vote pour l’un vote pour l’autre.

Alors : Miracle ? Les élus de l’opposition ont-ils été touchés par la grâce ? Ont-ils, en se cachant soigneusement, analysé enfin les comptes qui leur sont présentés ?

Pourtant quelques instants avant cette approbation unanime, Monsieur DAURIAC lors du débat d’orientation refusait de soutenir la politique budgétaire de l’équipe majoritaire.  Va comprendre Charles ?

Après ce nouveau coup d’éclat, l’ensemble des autres résolutions a été voté à l’unanimité.

A savoir :

– Convention entre la commune et l’AIEVM dans le cadre du plan local d’insertion pour l’emploi

– Tarification de la location de la grande salle du gymnase

– Modification du périmètre scolaire

– Cession de terrains par Epamarne à la commune

– Création d’un poste d’auxiliaire de puériculture

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *