Compte rendu du CONSEIL MUNICIPAL DU 2 septembre 2013

L’ordre du jour était particulièrement intéressant puisqu’il comprenait, entre autres, le vote du Budget supplémentaire, le vote du PAVE (plan d’accessibilité pour personnes à mobilité réduite et l’autorisation donnée à la mairie d’acquérir 4 appartements dans le Clos d’Emery, sous réserve de l’accord de la Préfecture.

 

Pour l’opposition, n’étaient présents que 2 conseillers sur 6, ce qui prouve encore une fois l’intérêt des Verts et des Roses pour notre commune !

 

Mais nous avons confiance : élections municipales obligent, ils vont bientôt s’intéresser enfin à Emerainville pendant 3 ou 4 mois.

 

Pour le budget supplémentaire, (comme par ailleurs le budget primitif) il s’agit d’un document d’une importance considérable dans lequel apparaissent les grandes  options politiques de l’équipe au pouvoir.

 

Il est évident que toute opposition qui se respecte profite de ce vote pour entamer un débat d’idées, constructif de préférence, afin de mettre en exergue les différences entre la politique pratiquée et la sienne.

 

A Emerainville, l’opposition ne pose pas de questions, ne lit pas les documents et se contente de s’abstenir de tout vote, sans savoir pourquoi du reste.

 

Nous ne répéterons jamais assez que pour débattre, il faut au minimum être 2 à le souhaiter.

 

Il est donc nécessaire que les deux personnes concernées aient consulté les dossiers !

 

Comment des élus qui vont, dans quelques mois, demander les suffrages des Emerainvillois pourront-ils expliquer aux électeurs leur manque total de participation à la vie de notre commune depuis 6 ans ?

 

L’ensemble des résolutions a donc été adopté à l’unanimité (2 abstentions pour le BS) et l’affaire fut bouclée en ½ heure.

 

Le Maire, qui sans doute n’avait pas prévu de rentrer si tôt chez lui, donna la parole au public à la fin du Conseil.

 

Diverses questions furent posées et le Directeur de St Ex lut une déclaration dans laquelle il contestait et protestait contre un article qui  le met en cause sur le site de Comm’une idée.

 

Après cette déclaration, Monsieur VESVRES (âme damnée de Monsieur HULEUX), présent dans le public, eut l’occasion de répondre, mais sans doute sous le coup de l’émotion, les mots s’étranglaient dans sa gorge et il ne parvint qu’à émettre quelques borborygmes.

 

Pourtant, ce même Monsieur VESVRES, sur le blog des Verts, reproche au Maire de ne pas lui permettre de s’exprimer pendant les conseils municipaux (à quel titre ?)

 

Ce petit bonhomme, mal fichu, affublé d’une calvitie précoce, ressemblant au professeur Tournesol (sans la fantaisie) est donc incapable de s’exprimer en public pour assumer ses propres écrits. C’est sans doute plus simple, mais moins courageux, de taper sur son clavier au fond de son laboratoire.

 

Bref, Monsieur HULEUX, N° 1 des Verts

est un doux rêveur, soixante-huitard attardé,

 

 

 

 

Et Monsieur VESVRES, le N° 2,

n’est pas à la hauteur de ses ambitions !      

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *