Compte rendu du conseil municipal du 22 novembre 2010

Mais où sont-ils ?

 

Au conseil municipal du 22 novembre, à part Monsieur HULEUX qui entrait sans doute par hasard car il avait vu de la lumière, on pouvait constater que

 

Monsieur DAURIAC : absent

Madame TALBI : disparue

Monsieur GAMET : pas là

Monsieur MOREL : en vacances ?

Monsieur BOULEY : ailleurs

 

Ce n’est plus une maladie qui frappe l’opposition municipale, c’est une endémie !

 

La gauche municipale se moque de notre commune et de ses électeurs.

 

C’est un scandale qui rend les échanges difficiles, qui nie la démocratie locale.

 

Mais qu’attendent toutes ces personnes pour tirer les conclusions de leur attitude et démissionner ?

 

L’ordre du jour  était le suivant :

          le Débat d’Orientation Budgétaire : aucun débat, aucune question n’a été posée aux élus majoritaires

          le rapport annuel de la ZUS : aucun débat, aucune question

 

Ces deux sujets étaient pourtant d’importance.

          le premier constatant les choix pour  la gestion de la commune en 2011

          le second traçant les actions sociales réalisées par la municipalité en 2010 et laissant, de ce fait, la possibilité de débattre des actions futures.

 

Ou l’opposition se moque de ces questions fondamentales, ou elle est d’accord sur tout avec la municipalité actuelle, et dans ce cas, elle n’a plus aucune raison d’exister.

 

Nous espérons que les Emerainvillois n’auront pas encore une fois de plus la mémoire courte et qu’ils s’en souviendront lorsqu’ils voteront aux prochaines élections municipales

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *