Compte rendu du conseil municipal du 7 avril 2016

 

Pour l’opposition, étaient présents : Le p’ti, notre Talbinounette, et c’est tout pour les socialistes,  Monsieur HULEUX pour les verts doctrinaires et  Monsieur BITBOL.

Dans la salle les habitués dont la plupart sont des opposants diffus  à la municipalité en place comme notre ami Cruchot le gendarme du champ tortu

L’ordre du jour était important et comprenait, le vote du Compte Administratif, du compte de gestion de la commune ainsi que son  budget pour 2016.

1 la création d’un poste de brigadier-chef principal de la police municipale fut vomie par les deux oppositions qui comme chacun sait sont pour la liberté totale des délinquants, éprouvent un amour infini pour le clos. AAAAA

Les habitants du bourg apprécieront.

Pour malnoue, il y a fort à parier que le p’tit et le grand jacques seront des défenseurs acharnés des roms qui transforment le hameau en poubelle géantes.

2-Le compte de gestion et le compte administratif :

-Le socialiste a tenté de défendre la politique gouvernementale compte tenu des bons résultats financiers  obtenus par notre équipe municipale sans se soucier des mesures qu’elle a  prises depuis des années pour diminuer les dépenses.

Il veut que tous les services fournis à la population soient gratuits, et il continue à rêver sur des mesures impossibles à prendre,  mais aisément proposables par un membre de l’opposition responsable de rien du tout

Il développe toujours les vieux  thèmes socialistes  et pleure sur les associations emerainvilloises qu’il ne connait pas,  et qui d’après lui devraient être mieux dotées

Nos associations ont obtenu les subventions qu’elles désiraient et qui leur permettent de fonctionner correctement mais le p’ti n’était pas présent aux commissions  chargées de fixer leur  montant

En résumé, 4 années de pouvoir national commencées par des mensonges et la négation du réel, 4 années d’échec dans tous les domaines de son parti  ne lui ont rien appris.

C’est  triste  de le voir pérorer alors qu’il devrait se cacher.

-Le  vert nous  a une fois de plus démontré son incapacité en matière financière en abordant un seul sujet : les économies d’énergie  seul sujet qu’il connaisse et encore qu’il connait mal

.Ce personnage est à pleurer

Pour le compte de gestion établi par la trésorerie nous notons :

Un excèdent en fonctionnement de 118 040,90 €  et de 115 918,49 € en investissement ce qui sans  être un résultat mirifique est à porter en ces temps difficiles au crédit de l’équipe municipale.

Pour le Budget prévisionnel 2016 : nous notons :

-la stabilité des taux locaux d’imposition (Taxe d’habitation, taxes foncières)

-le respect des engagements pris dans le programme électoral, les postes de dépenses les plus importantes étant, le scolaire (2 332 171.00 €), la culture sport jeunesse , (1 745 204.00 €) la petite enfance (1 545 169.00€) et la sécurité, (924 905.00€)

-les baisses drastiques des dotations de l’Etat,  1903 472€  en 2012, 1 200 000 en 2016

-les dépenses  supplémentaires mises  à la charge des communes par ce même Etat comme les TAP par exemple.

Monsieur le Maire demanda aux oppositions de lui trouver les solutions pour tout en ayant des recettes en diminution, rendre les services municipaux gratuits comme il a pu le lire dans certains tracts émanant d’après lui, d’irresponsables, rêveurs.

Il déclara pour finir qu’en ce qui le concerne il n’avait pas encore résolu la quadrature du cercle et qu’il constatait que le gouvernement actuel en était au même stade.

3-Sur les nuisances du clos :
Il est vrai que le petit habite l’orangerie, et le grand jacques, le champ tortu loin des nuisances du clos.
Nuisances qu’ils ne connaissent donc pas,
A propos des chefs des deux oppositions, nous devons faire à l’ULEM notre mea-culpa.
Certes ces deux personnages manquent singulièrement d’expériences et sont beaucoup trop doctrinaires pour pouvoir être crédibles, mais derrière les postures politiques, il y a deux hommes totalement différents.
Le petit socialiste n’est pas fait pour résoudre les problèmes communaux, il se situe plus haut, à la région, au sénat, ce qui lui permet d’embrouiller les pistes et de défendre la politique nationale, de son gouvernement.
Vous lui parlez piscine, il répond action du gouvernement sur la qualité de l’eau.
Le grand vert est totalement différent il ressemble à un affreux reptile qui dort au soleil mais qui est prêt à vous piquer à tout instant et pour n’importe quoi.
Est-ce dû à la personnalité de l’individu ou aux personnes qui l’entourent ?
Il tente de monter en épingle tous les petits événements qui émaillent la vie communale, il se trompe en permanence (Création de parkings qu’il a combattu, macaron pour lequel il a fait un recours auprès du préfet avec son ami DUQUESNE, armement de la police municipale, installation de la vidéo-protection, il est aujourd’hui en procès avec la mairie pour pouvoir distiller son venin non pas sur le forum là où il pourrait le faire aisément mais sur le site internet de la commune.
Il a demandé une pièce pour l’opposition, qu’il a occupée les deux ou trois premiers mois et qu’il déserte maintenant. Etc., etc.
Son parcours politique est le reflet de ce qui précède.
D’abord au PS d’Émerainville, puis au PS de Pontault, puis quand tous va mal pour ce parti, il mute chez les verts démontrant par ses revirements que son idole est sans doute Jean-François Placé.
Monsieur Huleux n’a pas comme on s’y attendait, posé des questions au dernier CM sur le harcèlement moral dont est accusé un chef de service de la commune et monsieur le Maire qui serait responsable sans être naturellement coupable.
L’ancien commissaire de police de Noisiel devenu avocat à du sans doute, l’en dissuader.
Pourtant, monsieur Huleux a été vu en négociation avec l’avocat des plaignants et cherche naturellement et comme toujours, la possibilité, de se faire valoir en tant que redresseur de torts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *