Compte rendu du Conseil Municipal du Lundi 30 juin 2014

Pour l’opposition étaient présents :

Monsieur HULEUX, Monsieur BITBOL et deux socialistes sur quatre Monsieur IMPELLIZZIERI et Madame TALBi.

D’entrée de séance Monsieur le Maire fit une mise au point sur les remarques  que lui avait faites au dernier conseil,  le petit Jérôme, remarques  portant sur l’importance du parc automobile de la ville et l’importance du parc informatique.

Il donna la liste des différents véhicules et de leurs d utilisateurs.

A Emerainville il n’existe aucun véhicule de fonction et le nombre de voitures est réduit à son minimum.

En ce qui concerne le matériel informatique le Maire indiqua le nombre de serveurs et le nombre de postes  par école.

Comme à son habitude, la gauche socialiste vota en dépit du bon sens et ne se donna même pas la peine de justifier ses votes.

Ainsi Mr IMPELLIZZIERI et Mme TALBI refusèrent l’achat de logiciels indispensables à la commune pour pouvoir respecter les nouvelles lois notamment sur la dématérialisation obligatoire de l’ensemble des documents à transmettre à la trésorerie .

Cette dépense supplémentaire est due à « la simplification administrative » ordonnée par Bouboule Premier, ce qui complique le travail des fonctionnaires sans apporter aucune simplification réelle.

Mr IMPELLIZZIERI et Mme TALBI se sont ensuite abstenus lors du vote d’une délégation générale accordée au Maire.

Cette  délégation qu’il convenait  de voter de nouveau sur demande de la préfecture, afin de changer un mot de la délégation précédente (simplification oblige),  avait été votée lors du conseil municipal d’avril 2014 et approuvée par  Mr IMPELLEZZIERI  et Mme TALBI

Va comprendre GAETAN ?

Chez les socialistes, vérité en avril, mensonge en juin.

Ce n’est pas tout dans la folie furieuse et l’illogisme total, car si nous pouvons comprendre que Talbi et Jérôme qui ne connaîssent rien à la gestion en général et à la gestion des crèches en particulier, votent contre le principe de la mise en gestion (Mise en gestion qui date de plus de 6 ans) de la crèche des « jeunes pouces » l’abstention de ces deux illustres personnages lors de la résolution concernant le Marché Voirie est inexplicable

Que Talbinounette ne sache pas que les voiries communales doivent être entretenues et que le coût de cet entretien est tellement important qu’il convient de l’échelonner sur les 6 ans du mandat est parfaitement concevable.

Que Jérôme Gaétan ne le sache pas non plus est plus difficile à admettre, ses hautes fonctions à la région lui ayant certainement permis d’aborder le sujet de l’entretien des routes et même d’apprendre qu’il y avait des routes communales, des routes départementales, des routes nationales et des autoroutes .

Les représentants de l’ULEM présents au conseil ont noté encore deux points importants :

1- L’ambiance des séances s’améliore et tout en restant studieuse, elle est de plus en plus décontractée.

2- la majorité qui ne prend pas son opposition socialiste au sérieux ironise et s’amuse franchement des déclarations du petit et des silences de sa première adjointe, Madame Talbi qui ne donne pas l’impression de comprendre grand chose au débat.

3 -La majorité rit de bon cœur devant les saillies de notre cafetier préféré qui ne peut s’empêcher de sortir  un ou deux ‘Bourderies’ à chaque conseil.

Enfin nous avons noté pour terminer que Jérôme Gaétan socialiste de toujours, élu conseiller régional socialiste qui a présenté aux élections municipales une liste socialiste déclare ne pas se sentir responsable des décisions du gouvernement socialiste au motif qu’il n’y participe pas.

Nous pensons pour notre part que compte tenu du nombre d’incapables que comporte ce gouvernement, Jérôme Gaétan y a largement sa place et nous demandons pour notre conseiller municipal d’opposition une place de ministre, dans des domaines qu’il connait parfaitement,  et qui peuvent être par exemple :

1- Le temps libre

2- La gestion des quartiers difficiles (afin d’hâter la guerre civile qui se prépare dans notre pays)

La désinformation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *