Conseil municipal du 18 12 2017

La séance commença par une lapidation de monsieur HULEUX. Madame BEAUDRY, conseillère municipale, déléguée à la communication s’étant vu reprocher par le grand vert d’écouter la voix de son maitre, fit une mise au point qui vous est retransmise en annexe.

Monsieur le maire, lut également un texte dans lequel il faisait brièvement le bilan des actions municipales ou plutôt de l’absence d’action,  du leader des verdatres.

Monsieur HULEUX ne répondant pas, l’examen de l’ordre du jour dont nous abordons, ici,  les principaux points, commença.

  • Acceptation des nouveaux statuts de PARIS VALLEE DE LA MARNE :

L’ensemble des conseillers municipaux (oppositions et majorité) décidèrent de reporter leur décision au prochain conseil municipal par manque de renseignements sur des articles importants figurant dans le document fourni par l’intercommunalité.

Une lettre sera adressée à PVM avec demandes d’éclaircissement rédigées par chaque président de groupe.

  • Autorisation de mise en gérance du fonds de commerce « la Gascogne » fonds acheté par la mairie afin de conserver dans notre ville des commerces de détail et de réhabiliter la place st Just à Malnoue

Notons en passant que  JEROME ne peut pas laisser passer une délibération sans dire quelque chose même s’il ne connait pas le sujet.

Besoin de se faire remarquer ?

De toutes les façons, d’accord ou pas, il trouve toujours une raison secondaire pour voter contre ou s’abstenir.

– Protection sociale des salariés de mairie  :

Cette délibération dont le but est de protéger les fonctionnaires en cas de longue maladie  fut retirée,  la commission technique ayant demandé des renseignements complémentaires

– Questions sur l’intercommunalité

Monsieur le maire, expliqua qu’à sa grande surprise au dernier conseil communautaire et au scrutin secret,  les 33  Elus de gauche  votèrent la construction d’un stade nautique à champs

Cette construction pharaonique qui a été refusée par les 32 élus de droite et du centre augmentera dans l’avenir, de par ses frais de fonctionnement mais aussi de par les emprunts nécessaires pour la financer, le déficit de PVM

Monsieur JEROME s’interrogea sur l’attitude de ses amis socialistes et verts qui en privé refusent ce projet mais votent « pour » en conseil.

Monsieur le maire confirma cette analyse.

Il pense que le budget ne sera pas en l’état accepté par son groupe politique, (investissement excédant les moyens de PVM, augmentation des impôts locaux) et que le contrat de gouvernance est remis en cause.

Mise au point de  Mme Chantal BEAUDRY Conseillère Municipale suite aux allégations de Mr Jacques Huleux Conseiller Municipal .

Monsieur Le Maire

Mesdames, Messieurs les élus,

La vie d’un conseiller municipal est émaillée de hauts et de bas. Ce sont les aléas de ce véritable sacerdoce pour lequel je consacre une grande partie de mon temps. Déterminée à se mettre au service de la communauté, est une décision difficile à prendre mais réfléchie. En choisissant de servir les Emerainvillois, je n’avais pas conscience que les injures, les coups bas, l’ignominie, la félonie et la fourberie seraient les armes de personnes plus intéressées par la politique que par l’intérêt de la population.

En nous portant aux affaires, les électeurs font un choix qu’il faut respecter,  cela se définit par un mot : démocratie. Visiblement ce terme ne fait pas partie du vocabulaire d’un élu siégeant au sein de cette assemblée. Avec un score ne dépassant pas les 10%, il n’espérait, tout de même, pas décrocher la lune et nous  imposer sa loi et son idéologie.

  1. Huleux, puisqu’il s’agit de lui, se permet de traiter de dictateur le Maire mais n’admet pas la réciproque. Qui est le plus désobligeant ? Celui qui compare le maire à un fasciste ou celui qui assimile M. Huleux à une personne Niaise et peu dégourdie ?

 Vexé comme un pou il a donc porté plainte (comme il le fait souvent) contre l’ ULEM pour sauver, sans doute, son honneur.

Ce qui m’a value d’être  convoquée  et entendue,  en tant qu’ancienne présidente de cette association, au Commissariat   de Noisiel. Une commission rogatoire qui m’a été exposée,  au fur et  à mesure de la lecture, j’étais outrée par la teneur et le contenu des plaintes déposées. Pauvre victime !!!!!!!!!!

C’est à partir de ce moment que j’ai décidé d’ignorer et d’éviter tout contact avec cette personne,  devenue aussi transparente qu’inexistante à mes yeux.

Je finirai en vous précisant que début décembre, M Huleux s’est présenté au service Communication alors que je m’y trouvais. Je lui ai refusé la politesse en lui répondant qu’il m’était invisible. En repartant comme un fugitif vexé, il rétorque avec amertume : « On reconnaît bien la voix de son maitre »

Cette phrase est à l’origine, entre autre,  de ma déclaration

Ma réponse :

« Sachez M.Huleux que je n’ai qu’un seul Maître avec un grand M : DIEU »

 

Déclaration de  Monsieur le Maire suite aux allégations de Mr Jacques Huleux Conseiller Municipal envers Mme Chantal BEAUDRY .

Monsieur Huleux

J’ai entendu comme vous la mise au point que madame Beaudry conseillère municipale  déléguée à la communication a été obligée de faire ce soir,  compte tenu des réflexions désobligeantes voire insultantes dont vous êtes coutumier et que vous avez émises à son égard.

-D’après vous madame Beaudry suit la voix de son maître. Vous la mettez donc au même niveau qu’un chien.

-Pour vous, je suis un dictateur, alors que j’ai été élu 4 fois le plus démocratiquement du monde.

– vous refusez de boire le verre de l’amitié qui suit les cérémonies patriotiques  car vous ne buvez pas avec n’importe qui

etc…….

J’ai compris monsieur Huleux que vous aviez une grande opinion de vous-même mais cela ne vous permet pas  de mépriser tous les gens qui ne partagent pas vos opinions.

Je ne comprends pas les raisons de votre morgue, tout au moins pour tout ce qui concerne notre ville.

J’ai eu beau réfléchir, je n’ai pas trouvé une seule action de votre part qui aurait été faite dans l’intérêt des émerainvillois.

Votre certitude d’avoir raison repose uniquement  sur votre appartenance à la gauche qui se dit de progrès, près du peuple, humaniste, honnête.

Je constate que la réalité depuis 2012 a éclaté et que la gauche nous a montré ces lacunes dans tous les domaines cités ci-dessus et dans bien d’autres encore.

Pour vous,  vous vous  êtes trompé en permanence sur tous les problèmes depuis votre première élection,  en refusant  par exemple :

-la création de la police municipale et surtout ses missions

-l’installation des caméras Vidéo-protection,

-la création de parking,

-la création de  la zone bleue et du macaron.

-la rétrocession à la commune de la voirie de votre copropriété que vos amis ont bloquée et que nous réétudierons  une dernière fois.

Il est vrai que devant vos demandes nous avons tenté de vous associer à une action municipale : la création d’une ferme biologique sur la plaine Nord.

Les résultats furent plus que négatifs, et nous avons cessé rapidement l’expérience devant votre volonté de vous présenter au public comme le seul instigateur et  responsable du projet. La propagande ne sert à rien et la réalité rattrape toujours le rêve et les mensonges.

Naturellement les Emerainvillois ont sanctionné votre inaction, et si aux municipales de 2014, les verts ont fait  10.90 %, ils sont passés à  5.76 % aux législatives 2017.

Il est vrai que vous n’avez pas osé  vous présenter  dans votre commune et que vous êtes allé dans une ville proche prendre une autre déculottée

Actuellement,  vous  empestez la commune avec des tracts mensongers sur l’élargissement de la  Francilienne et sur le rôle de notre municipalité qui n’aurait pas été aussi attentive que la mairie de Pontault-Combault lors des travaux. 

Je remarque en passant votre amour pour les villes autres que la vôtre, mais sans doute,  comme pour Émerainville vous ne devez pas savoir ce qui s’y passe réellement.

« Emerainville au Cœur » fera paraitre incessamment un ensemble d’éléments prouvant que notre commune voisine ne pouvait pas obtenir un régime de faveur, même si son suivi du chantier n’a pas été comme ce fut le cas pour Emerainville pollué par des irresponsables

Notre commune n’a pas à rougir d’une éventuelle comparaison avec Pontault-Combault, que ce soit en termes de logements sociaux, d’urbanisme, comme en termes de crèches, en termes de politique de santé et d’aides aux personnes……

Je ne vous rappellerais pas l’historique et l’attitude à géométrie variable des verts qui étaient tantôt pour l’arrivée de la Francilienne le long d’Émerainville, puis contre, mais qui en tout état de cause, sauf gesticuler, n’ont rien apporté au dossier et ont laissé la mairie face à une DDE qui ne respectait pas la loi et qui a été sanctionné judiciairement sur la demande de la municipalité.

Aucun vert n’était alors à nos côtés.

Les projets (création et agrandissement) ont été classés d’intérêt public, et  les pouvoirs d’une mairie dans un tel cas  sont comme vous devriez le savoir,  inexistants

Vos amis, les braillards n’ont rien apporté au débat, ils n’avaient aucune carte en main, sauf des mensonges ou des erreurs dues à leurs incompétences.

J’ai honte pour eux.

Contre le passage de la francilienne devant Emerainville, contre son élargissement qui ne va pas jusqu’à Melun, l’honnêteté nous oblige cependant  à constater, que les promesses faites par l’État (dont beaucoup ne faisaient que respecter la loi) ont été pratiquement toutes tenues.

Il est évident que nous nous devons de réclamer selon l’importance des nuisances à venir des modifications, notamment en matière de pollution de l’air, pollution qui d’après nous n’a pas été analysée correctement.

Je vous remercie de votre attention.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *