Le mercredi 19 février …

Le 19-02-2014, une équipe d’Emerainville au cœur, faisait dans le cadre de la campagne municipale une tournée « des popotes », pour se présenter aux Emerainvillois et connaitre leur  sentiment vis-à-vis de l’équipe sortante.

L’accueil est en général chaleureux et les questions intéressantes, que l’habitant soit de droite ou de gauche.

Mais patatras, les membres de l’équipe d’Alain KELYOR osèrent sonner  sans le savoir à la porte de l’appartement de  Jérôme, Gaétan IMPILLIEZZIERI.

Que tirer comme conséquence de cette énorme erreur qui sera sans doute à la une d’un magazine de la région ile de France :

–Une certitude : le leader socialiste habite bien à Emerainville depuis le mois de décembre 2013, ce qui évidemment ne lui donne pas trop de temps pour connaitre notre commune.

-L’inquiétude devant le comportement étrange du leader socialiste :

La démocratie encourage  les candidats à se présenter aux électeurs.

Les femmes et hommes d’emerainville au cœur n’étaient donc pas dans l’illégalité. La politesse élémentaire consistait  à les recevoir courtoisement.

Mais Jérôme, l’homme qui avec Madame TALBI donne au monde entier des leçons de savoir vivre et de morale politique, est avant tout un homme public à  deux facettes, une quand il est en représentation,  une autre quand il est loin des caméras des radios ou du public.

Notre homme, fulmina que l’on puisse le déranger à 18 h (que faisait chez lui à 18 h, un conseiller régional du 94 ? N’a-t-il pas de travail à la région ? Comment justifie t il son salaire payé par les contribuables (entre 2600 et 2900 €) ? Le ton monta, il trépignât,  devint tout rouge, tapa des pieds, obligeant les membres d’Emerainville au cœur à se regrouper pour faire face sans trop de risques à la colère du p’tit.

Puis il se lança dans une critique acerbe de l’équipe au pouvoir municipal, qui lui piquait ses idées de programme (lequel ??????)  rendant notre maire responsable de tous les malheurs de la terre, (augmentation des impôts, baisse du pouvoir d’achat des français, manque de logements sociaux, insécurité, laxisme de la justice), tous les  malheurs dus pourtant à ses amis socialistes

Il affirma que son succès aux municipales était certain, (le leader des verts pense  la même chose mais pour lui)  et que l’on allait voir ce qu’on allait voir dès sa prise de fonction

A l’ULEM nous trouvons cette certitude bien peu raisonnable, (aucune élection n’est gagnée d’avance) et très présomptueuse.  Elle fut celle des candidats socialistes qui ont été battus en 1995-2001-2008 ?

Pour être élu,

  • il faut une bonne équipe et de préférence non politisée dans les petites villes (ou est l’équipe de Monsieur JEROME ?),
  • il faut un bon programme (ou est le programme de Monsieur JEROME ?) il faut connaitre sa commune (que connait Monsieur JEROME, d’Emerainville ?),
  • il faut soi même être connu (qui connait Monsieur JEROME, qui devrait en passant nous remercier d’écrire sur lui et ainsi de lui faire de la publicité ? Il est connu grâce à nous !!!!!!),
  • il faut faire une bonne campagne…….

A un mois des élections nous ne connaissons pas le programme ni la liste des verts et celle des socialistes.

Nous savons que les rouges qui étaient aux dernières élections avec les roses, sont passés désormais avec les verts.  Ah le mélange des couleurs !!!!!!

Nous savons aussi que les élus anciens qui rempilent et qui figurent sur deux listes différentes cette fois-ci n’ont pas brillés par leur travail, ni par la considération qu’ils éprouvent pour leurs électeurs.

Dame TALBI élue en 2008 a disparue sans démissionner pendant 5 ans et 10 mois.

Elle se représente avec Jérôme sans honte, et en assumant tranquillement  sa conduite scandaleuse vis-à-vis des électeurs de gauche.

Sa devise est :

« Je me présente aux élections, je perds, je me fous donc de tout et je me représente 6 ans après »

Il semble que d’autres élus soient dans le même cas et évidemment nous les dénoncerons.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *