LETTRE OUVERTE A MONSIEUR HULEUX

                                               

Monsieur,

Mes positions politiques ont toujours été claires pour les électeurs même si vos « amis »  et colistiers tentent périodiquement de me diaboliser en me rejetant  à l’extrême droite.

Je suis un libéral inscrit actuellement à l’UMP et « Emerainville au cœur » est une liste composée à plus de 80 % de conseillers apolitiques.

Pour moi, dans la gestion d’une commune,  seuls comptent  les critères suivants

            Compétences

            Disponibilité

Avec le recul du temps, je constate qu’il n’en était pas de même chez mes adversaires

Ni compétences, ni disponibilité dans l’équipe DAURIAC, très peu de compétences dans votre équipe.

En fait la liste unique n’était qu’une somme de « riens ».

Il ne faut pas s’étonner alors que Madame RONCIN nous ait rejoint sans que nous l’ayons, (comme vous l’affirmez si élégamment)  débauchée.

Ne voyez pas, je vous prie, dans ces termes un peu rudes, la marque d’un mépris quelconque, mais plutôt l’inquiétude d’un citoyen qui constate que des personnes sont assez irresponsables pour se présenter à des élections en sachant qu’elles ne pourront pas remplir correctement leurs tâches en cas de succès.

Vous ne connaissez rien à la vie d’une Mairie et vos colistiers n’ont pas de temps à consacrer à leur mandat,  pris qu’ils sont par « leur vie familiale » comme ils disent.

De plus quand je m’adresse à vous, j’ai beaucoup de difficultés à vous situer :

          Vous n’avez jamais fait état de votre appartenance au PS (Section de Pontault Combault)

          Il existe entre vous et Monsieur DAURIAC (inscrit lui au PS d’Emerainville) une rivalité haineuse que vous avez cachée aux électeurs et qui ne vous a pas empêché de vous fondre dans sa liste au deuxième tour des élections municipales.

          Elu sur la liste commune,  vous quittez vos amis 2 ou 3 mois après les élections pour former un groupe de 2 personnes qui très vite se disloque à son tour pour qu’enfin vous vous retrouviez tout seul.

Qu’en pensent vos électeurs ? Vous êtes quand même un peu tortueux, difficile à suivre et  vos convictions semblent être à géométrie variable

Quant à votre programme, celui que vous désireriez appliquer,  est-il celui de votre liste du premier tour, celui de la liste unique ou un mélange des deux ?

Pour ma part je n’ai rien compris aux actions que voulaient développer Comm’une idée, et j’ai toujours pensé que les actions préconisées par l’autre liste ne tenaient aucun compte des réalités communales, n’étaient en fait qu’un catalogue électoral et une sorte d’attrape gogos.

Je ne vous ai,  par ailleurs,  jamais entendu proposer une action concrète dans n’importe quel domaine que ce soit en finances, en environnement, …..

Vous restez dans les généralités, dans des discours abscons, sans conséquence sur  la réalité.

Pour écrire comme vous ou comme les « intellectuels » qui ont rédigé votre programme électoral,  permettez-moi d’affirmer qu’il n’y a connaissance que du singulier, que les termes abstraits sont des purs produits de l’esprit humain, et que toute idée ou concept général n’est qu’une invention de l’esprit, des mots sans aucune réalité que toute pensée abstraite est inapte à saisir.

Je suis naturellement prêt à discuter avec vous de ces évidences, comme je suis prêt à débattre avec votre ami des philosophes du XVIIIème siècle, mais nous sommes très loin des problèmes communaux qui ne semblent pas être les soucis principaux des deux oppositions emerainvilloises.

Enfin, je suis très surpris qu’avec un tel parcours vous puissiez avoir l’impudence de m’accuser de « manquer à ma parole » (que je ne pouvais pas vous donner compte tenu de mon obligation légale de faire respecter les décisions du conseil municipal)

Pour conclure, mon équipe et moi-même, allons de nouveau et pour une mandature, gérer la commune sans opposition sérieuse.

Je regrette que depuis 2001, les élus de gauche ne fassent pas correctement leur travail, et qu’ils aient ensuite le « culot » de me traiter périodiquement de dictateur alors qu’ils renoncent à leur rôle d’opposant et à toutes les prérogatives qui s’y rattachent.

Je vous donne donc rendez-vous en 2014, où vous, vos amis, ex-amis, ennemis, (mais qui redeviendront vos amis le temps des élections) réapparaitrez de nouveau avec des programmes merveilleux pour capter les voix des amnésiques et des nouveaux arrivants.

Salutations

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *