Réponse au tract de « commune idée  » de Septembre 2009

Septembre 2009

« C’est celui qui dit qui est »

 

Monsieur HULEUX fait sa rentrée des classes, et commence par cafter ses petits copains, qui, selon lui, n’auraient pas tenu leurs promesses

            NA NA NI NANERE !!!!

Il est malheureux, ses mérites ne sont pas reconnus, il crache sa hargne  « va voir ta g… à la récré ».

Premier de la classe en galimatias et en langues de bois, premier en utopie,  il est persuadé que ces idées sont majoritaires à Emerainville

On croit rêver.

Monsieur Huleux et les trois ou quatre partisans qui lui restent  laissent supposer que le Maire ne tient pas ses engagements à leur égard.

Ils lui reprochent de faire respecter le règlement intérieur qui a été voté en début de mandat par le conseil municipal (et pourtant Monsieur HULEUX était là !).

Sur le fond : le reproche est stupide, le Maire ne pouvant que faire appliquer les décisions du conseil.

Sur l’accusateur : Monsieur Huleux possède-t-il le profil politique qui permet de traiter les autres de menteur ?

1°) Il constitue une liste « Comm’une idée » pour le premier tour des élections municipales,  la déclare apolitique et cache soigneusement qu’il milite au PS de Pontault Combault : MENSONGE PAR OMISSION, mais MENSONGE AUX ELECTEURS QUAND MEME.

2°) Il s’oppose à la liste officielle de gauche qui comprend les socialistes d’Emerainville. TRAHISON DE SON PARTI

3°) Après le premier tour, il se renie, sacrifie un nombre important de ses colistiers, et se range sous la bannière de son ennemi  dans une liste bidon d’union.

Pourquoi ? Pour le pouvoir, par de manque de C…. ?  (Les lecteurs pourront choisir entre Courage, Confiance, Connaissance, ou …)

TRAHISON DES ELECTEURS, TRAHISON DE SES COLISTIERS DU 1er TOUR.

4°) Trois mois après les élections il fait sécession. Il constitue un groupe politique de deux personnes, groupe  qui est le reflet de sa première liste.

TRAHISON DE SES ELECTEURS du 2ème TOUR

5°) Il est incapable de garder son unique colistière qui, devant le néant de sa pensée, et des actions qui pourraient en découler, n’a pas eu besoin  d’être  débauchée par la majorité municipale pour la rejoindre

Et c’est ce même homme, qui ose sans aucune preuve,

accuser le Maire de lui avoir fait des « promesses illégales »

Tout cela ne tient pas la route et n’est pas crédible

Alors pourquoi ce tract ? Pourquoi ces accusations sans fondement ?

Monsieur HULEUX ne devrait il pas analyser ses propres carences ? Et chercher à comprendre les raisons de tous ses échecs répétés ?

Si contrairement à l’opposition dauriacienne, il est de toutes les réunions, de toutes les commissions, il vient pour apprendre comme un étudiant voire un stagiaire.

Une opposition qui ne sait rien et passe son temps à tenter d’apprendre, n’est pas plus utile qu’une opposition qui ne fait rien  et  qui déserte toutes instances municipales.

Ainsi, membre d’un groupe de travail sur l’environnement, il s’extasie sur les réalisations et les actions municipales mais refuse de proposer une seule idée, désirant se comporter comme un champignon parasite

Nous conseillons donc à Monsieur HULEUX, (qui n’est pas à un reniement près) de rejoindre la liste de DAURIAC et de rentrer dans un groupe qui sera alors composé :

– D’un éternel redoublant qui se présente à l’examen sans avoir jamais étudié et qui va bientôt être touché par la limite d’âge,   

– De conseillers municipaux dont « la vie familiale est trop importante » (selon eux) pour qu’ils puissent exercer normalement leurs mandats et qui pensent sans doute avoir un contrat « en alternance » avec les électeurs. (je viens sur le terrain 15 jours avant les élections et le reste du temps je reste chez moi, devant ma télé)

– D’un étudiant de plus de 60 ans qui n‘aura certainement pas le prix de camaraderie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *