La pauvreté de l’opposition Emerainvilloise .

Le socialisme n’existe plus. Sa doctrine n’a pas résisté plus de 5 ans à la réalité économique.

Ses électeurs sont cocus.

Les fameuses valeurs de la gauche qui se résumaient en, un abandon de la notion de patrie, une dévalorisation du travail (n’a-t-elle pas créé le ministère du temps libre ?), un amour pour les délinquants et les immigrés, une haine de la finance …..sont désormais rejetées par les français qui nous l’espérons ont enfin compris que le paradis socialiste n’existait pas.

Dans notre ville, l’Union des libéraux d’Emerainville a  combattu avec  respect tous les candidats socialistes. . Ils étaient dans l’erreur mais ils étaient intellectuellement honnêtes.

Il n’en est pas de même des deux oppositions municipales restantes à ce jour.

L’une qu’il convient de citer  pour l’anecdote est représentée uniquement sur le forum par un anarchiste de salon, un adepte  de Gracchus Babeuf qui tente de  ressembler à IAGO pour faire peur.

L’autre regroupe les verdâtres d’Emerainville et possède les mêmes défauts que le parti national qu’il représente.

Les vers ont abandonné le PS  sans l’abandonner tout en l’abandonnant. Ils sont dehors et dedans. En fait,  ils « s’introspectent »  et se regardent de leur fenêtre passer dans la rue.

Ils veulent une écologie répressive qu’ils ont tenté d’imposer à coups d’interdits et de taxes en tous genres, car incapables ils ne manquent cependant pas de culot. Ils ne peuvent pas  de se mettre d’accord entre eux et ils recherchent avant tout des postes rémunérés pour remplir leur bourse. Ils ont bien évidemment aucune expérience du pouvoir et sont pour la plupart des déçus du communisme, autre doctrine de gauche que le monde entier a abandonnée.

L’intérêt de l’équipe majoritaire de droite au pouvoir municipal à Emerainville, est sans aucun  doute de ne pas répondre aux  tracts débiles de Monsieur HULEUX, qui mélangent allégrement le national et le communal.

La lecture d’un de ces tracts lui fait perdre chaque jour un peu du peu d’électeurs qu’il a eu lors des dernières élections municipales

Mais comme nous nous ennuyons considérablement depuis que les  socialistes (locaux ou nationaux) sont totalement déconsidérés, nous allons prendre la peine d’analyser le dernier tract des verts emerainvillois ou plutôt le tract de JACQUES, de sa femme et de ses voisins.

JACQUES méprise complètement  la comptabilité et la finance et c’est sans doute pour cela que ses passages rapides à des postes de responsabilité ont été catastrophiques.

-Président de l’ASE, association sportive la plus importante d’Emerainville, il a en quelque mois  creusé un tel trou dans les finances que sans l’aide de la mairie, elle déposait le bilan.

-Elu d’une association de propriétaire, il a laissé présenter des comptes entachés d’erreurs qui auraient pu avoir des conséquences gravissimes.

Voilà pour l’élu qui est à l’image de son parti de bègues l’AAAAAVVEE.

Pour la partie écrite du tract, (pour la partie illustrée, il faut absolument changer de dessinateur, car c’est  moche et même très moche, alors que l’idée était bonne), Jacquot est dans  une  confusion maladive  la plus totale.

Ou il est malade de la tête et alors la visite à un psy s’impose d’urgence, ou il nous prend pour des billes, ou il ne connait rien et ne s’aperçoit pas des âneries qu’il écrit ou qu’il laisse écrire à sa femme, ou à ses voisins.

Si la politique menée à Emerainville, repose sur plusieurs piliers qui comportent aussi, la baisse des impôts LOCAUX et  la sécurité LOCALE, le démantèlement des services publics est dû au gouvernement actuel qui réduit considérablement les dotations aux communes et les impose sur tout ce qu’il peut.

A notre connaissance, ce gouvernement a toujours eu en son sein des verts, même si certains sont là uniquement pour la gamelle.

Il est vrai que le grand Jacques qui n’en rate pas une, a toujours voté contre la baisse de la fiscalité locale et notamment de la taxe d’habitation

A sa place nous ne nous en venterions pas.

Quant à son affirmation selon laquelle la baisse des impôts (locaux) ne bénéficie pas aux modestes, mais leur nuit, elle nécessite une visite d’urgence chez le docteur (sans doute un excès de fatigue que nous espérons temporaire)

Imaginons deux minutes ce qu’il ferait arrivé au pouvoir !!!!!!!!! —Triplement du taux de la taxe d’habitation pour soulager les pauvres et punir les riches ?

Doublement de la taxe sur l’EDF toujours pour les mêmes raisons ?

Mais les conséquences de la maladie, sans doute une anomalie cognitive s’aggravent au fur et mesure que nous descendons dans le texte.

-la Hausse de TVA et de la CSG sont, selon  le grand Jacques à  imputer au Maire

-la dégradation du secteur public au profit du secteur marchand ou chacun paie le même prix pour le même service, est selon HULEUX  l’activité essentielle d’une mairie

-la dégradation de l’enseignement public est de la responsabilité des conseillers municipaux emerainvillois.

A ce propos le grand ver aurait mieux fait d’être présent lors du débat d’orientation budgétaire de notre ville.  Il aurait pu constater l’importance dans le  budget 2016  des « secteurs petite enfance et réussite éducative ».

En bref un tract incompréhensible, sans doute un mélange d’un trac national mal digéré de AAAAAAAVVVVEEEE (c’est comme l’andouillette plus il y a de A plus c’est bon) et de quelques illuminations « HULEUIENNES «.

A l’analyse ce galimatias, pourrait être considéré comme une critique de l’action de  notre gouvernement actuel et de ses ministres verts…

Monsieur HULEUX vous êtes un rêveur, incapable d’action véritable.

Les Emerainvillois et les français en général en ont soupé de gens comme vous, qui parlent, parlent mais n’agissent pas.

Les élus qui ont bénéficié de l’appui de l’ULEM sont au pouvoir depuis plus de vingt ans pour trois raisons :

  • Ils ont toujours respecté et réalisé le programme proposé aux emerainvillois
  • Ils ont eu en face d’eux des candidats, anti sécurité, sans expérience qui pensent qu’en construisant des belles maisons aux frais du contribuable, les habitants de ces belles maisons deviendront des gens biens sous tout rapport. Le clos refait à neuf et aux frais du contribuable avec des maisons chauffées au soleil, et des piscines individuelles provenant de l’eau de récupération, sera-t-il d’après vous moins dangereux, moins porté sur la drogue ?
  • Vos amis politiques doivent sans doute le savoir puisqu’ils ont déjà supprimé pour les habitants de ce quartier difficile, le régime des ZEP  qui permettait notamment d’avoir moins d’élèves par classe.

La politique de la ville ne date pas d’hier, et droite comme gauche ont dépensé des sommes énormes (les impôts des français) sans résultats significatifs.

Votre programme était flou et vos intentions actuelles aussi. Tout repose sur peu de choses, sur des économies d’eau et d’électricité, sur une nouvelle urbanisation du clos, sur des toilettes sèches.

Vous ne connaissez rien à la gestion, à la comptabilité, aux finances, domaines que vous et vos proches méprisent surement par incompétence.

Avec vous Emerainville deviendra comme la France de notre Président actuel, un dépotoir, une commune livrée aux délinquants de la pire espèce.

Les taux de taxe d’habitation et de taxes foncières se mettront à monter, à monter comme la bébête….

Bref après l’enfer socialiste actuel que subit notre pays, les habitants de notre ville auront droit pendant six ans (car vous ne serez jamais réélu), à l’enfer vert

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *