Les gesticulations de Jérome …

Ignorance, peur  du complot, notre petit Jérôme appelé CALIXTE III  depuis la parution de son portrait dans le programme de BAVASSONS  SUR EMERAINVILLE a de nouveau frappé. Cet homme ne manque pas  d’initiative pour réaliser des opérations coups de poings qui nous font hurler de rire.

Après avoir contesté

  • le travail et fait le procès des fonctionnaires de mairie,
  • la police municipale n’assurerait pas la tranquillité et la sécurité publique,
  • l’éducation n’aurait pas de relations suivies avec les enseignants et
  • les parents d’élèves, le personnel de crèches prendraient des décisions dans le cadre d’une commission bidon,

le p’tit a débarqué avec son équipe pour vérifier si les fonctionnaires chargés de la mise sous plis des bulletins et des professions de foi n’étaient pas soudoyés par Monsieur BITBOL ou Monsieur HULEUX

L’opération a duré jusqu’à 23 h 30 sous le contrôle impitoyable des gens de sa liste qui avait pourtant  oublié leurs « kalachnikov »

A ce petit jeu BLABLATONS SUR EMERAINVILLE risque de se retrouver en cas de victoire avec un nombre impressionnant de demandes de mutations du personnel communal qui n’apprécie pas cette suspicion généralisée et ces accusations ciblées.

NB

A chaque élection en France, les affiches des candidats sont malmenées avec une moins grande détérioration des affiches de la « gauche »

Nous trouvons inadmissible ce genre de comportement quelque soit son auteur.
Cependant, nos affiches ont été déchirées systématiquement dès le début de la campagne officielle.

Autrefois chaque liste regrettait ces actes stupides, et l’affaire en restait là. Mais Jérôme lui porte  plainte car un plaisantin lui avait fait sur une seule affiche,  un nez rouge qui lui allait par ailleurs fort bien.

Monsieur le Maire porta donc plainte lui aussi  pour ses affiches déchirées, mais il en profita pour porter plainte également contre un membre de la liste de IMPELLIZZIERI surprit à coller des bandeaux du FN sur l’affiche d’Emerainville au cœur.

Puis emporté par son élan, il porta aussi plainte contre les membres de l’Equipe de Jérôme qui s’étaient permis d’insulter les élus au dernier conseil municipal.

Qui sème le vent récolte la tempête

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *