TRES CHERE COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION

                                                                                Octobre 2013

Recevoir le Val Mag chaque trimestre est toujours pour l’ULEM un plaisir incommensurable que seul peut égaler un discours de HULEUX ou un écrit de VESVRES.

Cela nous ramène au bon vieux temps où nos intellectuels lisaient la PRAVDA, tandis que d’autres, ignorant  la langue russe, devaient « se baver » l’Humanité et payer ainsi les frais de traduction.

Dans le dernier journal de propagande socialiste de la communauté d’agglomération socialiste, dans la rubrique emploi, et sans doute dans un moment de lucidité, Madame Julie Gobert, la conseillère communautaire dont toutes les nuits « sont plus belles que les jours du Maire» selon ses affirmations,  écrit que :

1 – la communauté d’agglomération n’a pas directement de compétence « emploi insertion »

Il a fallu un procès perdu par la CA pour qu’elle s’en aperçoive !

2 – l’ensemble des structures qui œuvrent pour l’emploi et l’insertion (toutes subventionnées par l’intercommunalité) manque de cohérence et de lisibilité. Elles se mettent même en concurrence en proposant des services semblables.

Julie  a du être touchée par la grâce divine. Les élus d’Emerainville répètent cette évidence depuis des années, mais trop fatiguée sans doute, elle n’entendait pas.

3 – il faut restructurer ce tissu associatif en réunissant ses membres autour d’une table ce qui n’a pas été fait depuis longtemps.

Ces dirigeants socialistes ont une  très,  mais alors très vague idée de la notion de « gestion ». Par contre ils n’ont pas leur pareil pour augmenter les frais de tout ce qu’ils touchent. Aussi après cette analyse tardive d’un secteur inorganisé depuis des dizaines d’années, notre petite Julie nous annonce le recrutement d’un fonctionnaire supplémentaire dénommé  « coordinateur de l’emploi »

Etait-ce bien nécessaire ? Peut être pas, mais c’est le moyen qu’à trouvé le PS pour faire un chômeur de moins (à nos frais !)

Une autre rubrique contenue dans ce bulletin d’informations tronquées, mérite une analyse supplémentaire : Il s’agit de la rubrique : EXPRESSION DES GROUPES POLITIQUES :

Pour les socialistes :

Leur gouvernement a inventé le Grand Paris, et ils vont simplifier et rationaliser l’organisation territoriale francilienne

Ils ne se rappellent sans doute pas que le Grand Paris est sorti des cartons de SARKO. Quant à la simplification et la rationalisation annoncées nous leur conseillons avant d’écrire n’importe quoi de lire les textes.

S’il en ressort une once de simplification nous mangerons  notre chapeau

C’est étonnant ce que les socialistes peuvent être menteurs

Pour les verts :

A part un salut aux deux vaches du parc de Noisiel, (action politique d’une très grande importance), ils continuent à critiquer un gouvernement dont ils font partie intégrante, jouant, ainsi les faux culs  avec dextérité

 

Pour les rouges :

Eux aussi continuent à dénigrer un gouvernement et un Président dont ils ont assuré l’élection en nous servant les sempiternels discours sur « les droits acquis », « les licenciements boursiers »…….

Il faut absolument que ce qui reste des communistes se recycle une fois pour toutes

 

 

Pour les pseudos indépendants (indépendants de qui ? de quoi ?)

L’incompréhension ou l’espérance folle règne parmi eux.

A part un poste de vice présidence dont on ne connait toujours pas le domaine de compétence et dont nous ne comprenons toujours pas l’utilité, « les supplétifs d’Emerainville » (comme ils se sont eux-mêmes appelés),  n’obtiendront rien de plus pour leur ralliement (certains parleraient de trahison).

Ils devraient consulter l’histoire des Harkis pour avoir une idée de ce qui les attend

 

Groupe d’opposition :

Les élus emerainvillois sont les seuls à ne pas mélanger les genres, à ne pas aborder les problèmes nationaux, et à s’exprimer sur des problèmes strictement communautaires.

Leur position a toujours été nette et tranchée. Pour eux l’intercommunalité est une pompe à fric de la gauche, une usine à gaz totalement politisée et excessivement mal gérée.

Une seule solution : débarquer aux prochaines municipales les élus actuels et les remplacer par des femmes et des hommes qui défendront l’intérêt du Val Maubuée et non ceux du PS, du PC des Verts  ou des indépendants.  

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *