Note sur une réforme de la fiscalité locale

 

Notre président et son premier ministre nous ont  promis en dehors d’un certain nombre d’autres mensonges, une pause fiscale.
Pourtant une grande réforme est à l’étude sur la fiscalité locale. Le groupe chargé de ce dossier doit remettre ses conclusions avant l’été, après les municipales (naturellement), pour qu’elles puissent être intégrées dans le budget 2015

Tout cela nous sera présenté au nom de la justice fiscale, comme du reste tous les impôts nouveaux qui ont été créés depuis 2 ans. Les  socialistes et les verts, profitant de la complexité du mode de calcul de la Taxe d’Habitation  pourront toujours affirmer qu’il s’agit d’impôts locaux et que le gouvernement n’est pour rien dans ces augmentations.

La réforme consistera à :

  • Réviser les valeurs cadastrales
  • Remettre en cause les exonérations et les abattements
  • Moduler la taxe d’habitation en fonction des revenus.

Elle aboutira à :

  • Un nouveau matraquage des classes moyennes et l’instauration d’un nouvel impôt sur le revenu au niveau local s’ajoutant à l’impôt sur le revenu au niveau national-
  • Une économie pour l’Etat, premier contribuable local qui rembourse aux communes, une partie des impôts locaux en  prenant notamment  en charge la TH des redevables non imposable à l’IR (25 % du montant global de la somme des TH perçues à l’échelon national)

Les résultats seront sans doute catastrophiques pour les français.

La taxe d’habitation  étant principalement, le produit de la valeur locative des locaux occupés (valeur fixée par l’Etat) par  le taux d’imposition, fixé par la commune, toute augmentation d’un des termes de la multiplication augmente la note à payer.

Les valeurs cadastrales, datent de 1970, et sont totalement déconnectées de la réalité.

Leur révision devrait aboutir à une énorme augmentation des valeurs et donc à une énorme augmentation des taxes.

Réjouissons-nous le taux communale de la taxe  d’habitation à EMERAINVILLE est très faible (10,5 %) ce qui diminuera sérieusement l’augmentation globale.

Merci à la commune et honte encore une fois à l’opposition communale qui a refusé toutes les baisses proposées de la fiscalité locale dont le taux du temps du socialiste triomphant à Emerainville était de 23,21 %

Il serait bon que nos amis HULEUX et IMPILIZZIERI qui ont  dans leur programme juré sur l’honneur qu’ils n’augmenteront pas les impôts locaux s’ils sont élus nous tiennent au courant des projets de leurs amis au pouvoir. Ils doivent être bien placés pour se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *