La gestion de notre département socialiste-vert-communiste

 

Nous n’aborderons pas ici, la gestion financière, la gestion  sociale, la gestion de la santé publique, et de la sécurité publique de notre communauté d’agglomération  aux mains de la gauche depuis plus de 30 ans.

C’est une calamité comme chacun le sait ;

Nous n’aborderons pas non plus la gestion de la région, sur laquelle Jérôme pourra sans doute nous en dire un peu plus.

C’est également une calamité

 Mais nous voulons examiner dans cet article, uniquement la gestion  de notre département dont le président est Vincent EBLE ancien secrétaire général d’Emerainville (lorsque la ville était en état de faillite) ancien élu de LOGNES et du SAN.

Comme toutes les collectivités gérées par la gauche, notre département pratique une gestion de gribouille

-fuites en avant des dépenses publiques, financements d’onéreux gadgets, frais engagés mais non nécessaires ….

-augmentation des impôts locaux

Le département  ne cesse par ailleurs de se déjuger.

Autrefois la gauche reprochait à l’Etat de droite et avec juste raison,  le décalage existant entre les dépenses sociales mises à la charge du département et la compensation à l’€ près par l’Etat des dépenses sociales qu’il réglait au moment du transfert de la charge.

Ces dépenses ont considérablement augmenté depuis, alors que la participation de l’Etat est toujours identique en respect avec le texte même.

Mais qui peut aujourd’hui changer le texte sinon la gauche majoritaire à l’assemblée nationale et  au sénat ? 

Qui peut amener l’Etat à compenser les dépenses départementales de solidarité à hauteur de ce qu’elles sont devenues ?

Sinon encore une fois la gauche !!!!

Pour quelle raison ne le fait-elle pas ?

Cela permettrait à Monsieur EBLE, de ne pas organiser comme il le fait la pénurie des aides départementales et de ne pas les soumettre à la seule appréciation du président du conseil général selon par ailleurs des critères très flous.

 Nous ne sommes pas loin de l’absolutisme de gauche.

Le gouvernement de gauche n‘aide pas les départements mais il leur permet d’augmenter les taxes locales.

Contribuable à vos portefeuilles.

De la poudre aux yeux

Après les cafés politiques, les assises sur tel ou tel sujet, les forums,  sur tel ou tel autre,  le club 77, le conseil des jeunes, destinés à faire croire que les citoyens sont consultés avant toute décision de leur département, une vaste consultation de la population de seine et marne (population évidemment bien-pensante c’est-à-dire les militants socialistes, les dirigeants de certaines associations, les fonctionnaires territoriaux ,les  parents d’élèves…) a été invitée

Il s’agit de faire participer toute cette population (20 000 à 25 000 personnes)  à l’élaboration des orientations budgétaires 2014

Le « IC » est que les budgets des services départementaux sont bouclés à la mi-novembre et qu’à cette date les arbitrages sont déjà rendus par l’exécutif.

Alors Monsieur EBLE :   élucubrations dues à une fatigue passagère ? intox ? Démagogie ? Ou carrément foutage de gueule ?

L’opération coutera,  pas loin de 15 000 € rien qu’en affranchissement.

Doit-on  vous rappeler que les contribuables ont déjà été considérablement ponctionnés par les augmentations répétées de la fiscalité départementale

Qu’en pense notre conseillère générale communiste , le maire de Champs ?

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *