POUR REDRESSER LE PAYS

Novembre 2013

 

La France a perdu 120 000 emplois marchands durant la dernière année, alors que l’Allemagne en créait 240 000.

La balance commerciale ne se redresse pas, nos entreprises sont exsangues et une hausse de fiscalité sans précédent sur la période 2011-2014 a frappé l’ensemble du pays.

1 – Pour redresser le pays, il faut une politique fiscale, compréhensible, connue de tous et surtout stable sur plusieurs années.

Il faut aussi un système fiscal qui ne soit pas confiscatoire afin de ne pas décourager les acteurs économiques.

Qui peut voir dans les décisions de notre gouvernement actuel une telle politique ?

2 – Pour redresser le pays il faut remettre à l’honneur le travail et cesser « d’emmerder » les travailleurs

Après avoir imposé les 35 h hebdomadaires à des salariés qui ne le demandaient pas, la gauche qui a décidemment un problème avec le travail, l’interdit le dimanche

Quid de la liberté individuelle ?

Aurons-nous  un jour le droit de décrocher notre téléphone le jour du seigneur ? 

Comment peut-on rechercher la création d’emplois et en même temps interdire le travail ? 

8, 2 millions de salariés travaillent déjà le dimanche et la plupart sont satisfaits.

Quelles sont les justifications à cette interdiction ?

Bouleversement des équilibres familiaux ? Mais cette raison est donnée par ceux qui ont dénaturé la famille par l’instauration du mariage pour tous.

Des raisons d’idéologie ?  Mais ce sont  nos syndicats (qui s’agitent à la moindre fermeture d’entreprise et qu’ils ont souvent contribué à couler) qui  demandent la fermeture des grandes enseignes de distribution.

Des raisons religieuses ? Inconcevable de la part de la gauche française.

3 – Pour redresser le pays, il faut une politique sociale claire limpide et égalitaire.

– Il faut combattre la fraude. 

– Il faut que les français aient les mêmes droits sur leur sol que les immigrés.

– Il faut une grande réforme des retraites, la suppression des multiples régimes et des régimes spéciaux et l’égalité entre le secteur public et le secteur privé.

– Il faut baisser la dépense publique et pour cela ne pas embaucher de fonctionnaires, ne pas supprimer le jour de carence pour les absences….

– Il faut aussi diminuer la dépense sociale qui atteint 33 % du PIB contre 22 % pour l’OCDE, restructurer nos hôpitaux, réduire le mille-feuille des collectivités locales.

Qui peut voir actuellement dans les actions de notre gouvernement une telle politique ?

4 – Pour redresser la nation,  il faut réduire les dépenses plutôt que d’augmenter les recettes sous forme d’impôt.

Or de 2012 à 2013,  les prélèvements obligatoires ont augmenté de 33 Milliards d’€ et ce sont les classes moyennes et modestes qui ont été les plus touchées (fiscalisation des Heures supplémentaires, augmentation de l’Impôt sur le revenu, rabotage du quotient familial, ….)

Et en 2014, cela va continuer : augmentation de la TVA, augmentation des droits de mutation, gel des pensions retraites…..

Le tout sans tenir compte  des retenues sociales supplémentaires qui, sans être des impôts, diminuent cependant le net de la fiche de paie (hausse des cotisations pour financer la « non » réforme des retraites, hausses de frais  sur les complémentaires santé, gel des pensions retraites, hausses des cotisations sociales …..) et contribuent à la diminution du pouvoir d’achat.

5 – Pour redresser la nation, il faut  diminuer le nombre et les avantages du personnel politique, supprimer plusieurs strasses du mille feuille administratif,

Notre pays de 65 Millions d’habitants possède plus de personnel politique que les USA de plus de 300 Millions d’habitants

Qui peut voir dans l’action de notre gouvernement actuel une telle volonté de réforme, lui qui joue le clientélisme à mort en favorisant le plus possible ses troupes de fonctionnaires ?

 

HOLLANDE devait nous apporter le paradis socialiste. Il nous a amené l’enfer socialiste.

Physiquement, de la même taille que SARKO, il lui a emprunté ses chaussons malheureusement pour nous,  trop grands pour lui.

Ou emmène-t-il le pays ?

Il niait la crise : il la reconnait maintenant.

SARKO nous a collé 20 Milliards d’impôts en plus en 5 ans.  HOLLANDE en 1 an et demi 33 MILLIARDS et en  2014 nous pouvons espérer en prendre encore pour 20 Milliards

Il voulait dompter l’Allemagne : il a signé le pacte SARKO-MERKEL

Il pensait que les socio-démocrates gagneraient les élections outre Rhin : ils ont été laminés.

Il voulait se faire valoir en déclarant la guerre à la Syrie  avec le grand frère américain : Obama a traité directement avec les russes et Hollande n’a pas même eu un strapontin lors des négociations

Sur le plan de la répression, SARKO avait GUEANT : Hollande nous donne VALLS qui le pauvre a comme ministre de la justice TAUBIRA (d’où l’augmentation considérable de la délinquance)

Vous ajoutez à tout cela un ministre socialiste des finances qui planque ses sous en Suisse, un « presque président de la république » socialiste amateur et organisateur de parties fines, et nous pouvons affirmer que nous sommes servis pour l’hiver.

Amis socialistes vous avez assez fait, maintenant, il faut partir.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *